Le séisme du 14 août 2021 a durement touché la population habitant le sud d’Haïti, entrainant la destruction de nombreuses écoles. Plus de 1 800 membres de la Confédération nationale des éducatrices et éducateurs d’Haïti (CNEH), avec qui la Centrale entretient des liens d’amitié et de coopération, ont été touchés par le tremblement de terre.

Favoriser la scolarisation des enfants

En Haïti, presque 2 enfants sur 10 de 6 à 11 ans ne fréquentent pas l’école primaire. Par ailleurs, le taux net de scolarisation au primaire est plus faible dans les zones rurales (80 %) que dans les zones urbaines (91 %) et nettement plus faible dans certains départements. L’offre éducative en Haïti est principalement non publique, avec plus de 80 % des écoles appartenant au secteur privé.

Afin d’offrir aux enfants la chance d’accéder minimalement à des études équivalentes à un troisième secondaire, la Centrale, le CECI et la Maison d’Haïti souhaitent amasser des fonds pour la construction d’une école publique de 1er et 2e cycles pouvant accueillir de 360 à 450 élèves répartis dans 9 classes, 6 pour le cycle du primaire et 3 pour le cycle du secondaire. Le coût total du projet est estimé à 648 000 $.

Vous pouvez agir

La Centrale invite ses affiliés à participer à la collecte de fonds en amassant des dons auprès de leurs membres. Un chèque à l’ordre de CSQ-FSSSI ayant pour objet « École Haïti » peut être expédié à l’adresse suivante : Service de la comptabilité de la CSQ, 320, rue St-Joseph Est, bureau 100, Québec (Québec) G1K 9E7.

Les membres peuvent également faire parvenir leur don individuel en ligne au CECI. Des reçus pour fins d’impôt seront remis pour les dons de 20 $ ou plus.