NOUS, femmes, avons conquis, au fil des décennies, de nombreux espaces auparavant inaccessibles. Toutefois, les gains sont fragiles et dans les faits, l’égalité n’est toujours pas atteinte.

Devant la montée des populismes de droite, du conservatisme, des intolérances raciales et religieuses et des inégalités, nous nous unissons pour exiger le RESPECT.

  • Parce que nous sommes plus nombreuses à subir la violence, à vivre dans la pauvreté, à travailler au salaire minimum, à être monoparentales, à gagner un salaire moindre malgré des compétences équivalentes
  • Parce que nous sommes plus nombreuses à assumer les responsabilités familiales, à être proche-aidante, à prendre soin d’un enfant ou d’un parent malade
  • Parce que nous sommes moins nombreuses dans les lieux de pouvoir politiques, économiques ou culturels, dans les milieux de travail généralement masculins et encore moins nombreuses dans les livres d’histoire
  • Parce que certaines d’entre nous sommes plus susceptibles d’être discriminées, entre autres les femmes autochtones, racisées, handicapées ou issues de la communauté LGBTQ+.

Ces mots ne peuvent rester que des mots. Parce que le RESPECT, c’est une valeur qui se MANIFESTE!

Par des gestes concrets de l’État

  • Par l’augmentation immédiate du salaire minimum à 15 $ l’heure;
  • Par l’adoption d’une loi-cadre en matière de conciliation famille-travail-études dans une perspective d’égalité;
  • Par la mise en place d’un système de justice adéquat pour les survivantes d’agression sexuelle;
  • Par l’accès des personnes sans statut aux droits reliés au travail et au système de santé, d’éducation et de justice;
  • Par une meilleure justice envers les femmes autochtones;
  • Par un financement adéquat des groupes de femmes;
  • Par le respect de ses engagements nationaux et internationaux en matière de droits des femmes.

En santé, en éducation et dans l’ensemble des services publics et des programmes sociaux

  • Par des réinvestissements massifs et des services publics accessibles et de qualité;
  • Par le refus de recourir à la privatisation et à la sous-traitance;
  • Par des conditions de travail décentes.

Au travail 

  • Par le respect des lois et de nos conditions de travail;
  • Par des milieux de travail exempts de harcèlement et de violence;
  • Par des mesures concrètes de conciliation famille-travail-études.

Dans nos familles

  • Par un partage équitable des responsabilités familiales, des soins aux enfants et aux parents malades et de la charge mentale qui en résulte.

Dans la rue et dans les endroits publics

  • Par l’élimination des agressions, des attouchements et du harcèlement de rue, incluant les commentaires non sollicités;
  • Par l’aménagement d’infrastructures et des mesures garantissant la sécurité des femmes.

Sur les réseaux sociaux

  • Par des propos et des échanges respectueux envers les femmes, leurs idées et leurs corps.

Dans nos relations, notamment intimes et amoureuses

  • Par le respect du consentement;
  • Par l’appui des hommes, leur prise de position et leur vigilance.

Par le respect de nos droits les plus fondamentaux

  • Par notre droit de pouvoir disposer librement de notre corps;
  • Par notre droit à une vie sans violences physique, sexuelle, verbale et psychologique;
  • Par notre droit à l’intégrité et à la dignité;
  • Par notre droit à l’égalité.

Le respect, ça se manifeste dans toutes les sphères de notre vie.