La CSQ

Manifestation étudiante du 22 mars 2012

La CSQ regroupe du personnel enseignant, professionnel et de soutien des commissions scolaires, des cégeps et des universités, des intervenantes en services de garde, des infirmières et du personnel du secteur de la santé et des services sociaux ainsi que des travailleuses et des travailleurs des communications, du communautaire, du loisir et du municipal. Elle compte également en ses rangs une association de personnes retraitées qui ajoute une autre dimension à sa force représentative.

C’est plus de 200 000 personnes qui sont unies dans une vision commune d’un syndicalisme engagé dans la défense des valeurs d’égalité, de solidarité, de liberté et de coopération et dans la lutte contre la pauvreté, l’ignorance, l’exclusion et pour une société plus juste et plus démocratique. L’action de la CSQ est axée sur la défense des conditions de vie et de travail de ses membres et est enracinée dans leurs préoccupations professionnelles, sociales et politiques. Les fédérations, les regroupements professionnels et leurs syndicats affiliés contribuent à l’évolution et au dynamisme de la CSQ. C’est en cela que réside le meilleur gage d’une centrale en mouvement avec son temps, au service des personnes et qui défend des valeurs progressistes.

Mission

La mission principale de la Centrale consiste à promouvoir et à défendre les intérêts économiques, professionnels et sociaux des membres qu'elle représente et s'exerce dans le respect des valeurs fondamentales d'égalité, de solidarité, de justice sociale, de liberté, de démocratie et de coopération.

En vue de l'établissement d'une société plus équitable et plus démocratique, la mission de la CSQ vise aussi à :

  • œuvrer à l'amélioration des conditions de vie des travailleuses et travailleurs du Québec aux points de vue social, culturel et économique ;

  • œuvrer à la défense et à l'élargissement des droits démocratiques et agir particulièrement en faveur de la généralisation des droits à la syndicalisation, à la négociation et à la liberté d'action syndicale ;

  • œuvrer à la promotion et à la défense des droits sociaux en particulier le droit à l'éducation, à la santé, au travail et à des conditions de vie décentes ;

  • œuvrer à la promotion et à la défense des droits des femmes ;

  • œuvrer à la défense, à la reconnaissance et à la promotion du respect de la diversité sexuelle.

Quelques chiffres

La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) représente plus de 200 000 membres, dont 130 000 environ font partie du personnel de l'éducation.

Participants au Congrès de 2012La CSQ compte 11 fédérations qui regroupent quelque 240 syndicats affiliés en fonction des secteurs d’activité de leurs membres ; s’ajoute également l’AREQ (CSQ) – Association des retraitées et retraités de l'éducation et des autres services publics du Québec.

Les membres de la CSQ occupent plus de 350 titres d’emploi. Ils sont présents à tous les ordres d’enseignement (personnel enseignant, professionnel et de soutien) de même que dans les domaines de la garde éducative, de la santé et des services sociaux (personnel infirmier, professionnel et de soutien, éducatrices et éducateurs), du loisir, de la culture, du communautaire et des communications.

La CSQ compte en ses rangs environ 75 % de femmes et 30 % de jeunes âgés de moins de 35 ans.

La Centrale : représentative des services publics

La CSQ regroupe principalement des travailleuses et des travailleurs du secteur public. Elle est le lieu privilégié pour développer la nécessaire coopération entre les services sociaux et de santé, et les services d’éducation.

La CSQ poursuit aussi son développement dans d’autres secteurs d’activité, notamment dans le secteur du loisir et de la culture ainsi que dans les communications.