Un réseau d’éducation à bâtir au Congo

Sébastien Bouchard

La République Démocratique du Congo (RDC) est l'un des pays ayant le plus grand nombre d'enfants ne fréquentant pas l'école. La guerre, qui a eu lieu dans l'est du pays, a fait entre 1 et 3 millions de morts depuis 20 ans. Au cours de cette période, plus de 300 écoles ont été détruites et doivent être maintenant reconstruites. C'est dans ce contexte que la Fédération nationale des enseignants et éducateurs sociaux du Congo (FENECO) a exercé son rôle de leader et a mené à la création de 500 différents syndicats en éducation.

Augustin Tumba Nzuji, secrétaire général de la FENECO, nous indique que près de 200 000 enseignantes et enseignants ne sont pas rémunérés et vivent grâce au soutien de leur communauté ! Cette situation est intolérable dans ce pays où les immenses richesses minières profitent aux entreprises occidentales, au lieu de permettre la construction des services publics pour tous.