Centrale des syndicats du Québec (CSQ) - Nouvelle

Soins à domicile dans la région de Matane

Des coupes qui révèlent le vrai visage de l'austérité

13 février 2015

Le SIIIEQ-CSQ dénonce fermement la décision de l'administration du CSSS de Matane de procéder à des coupes de postes aux soins à domicile, dans le secteur Matane, pour récupérer une partie du déficit de 800 000 $ du CSSS.

Mont-Joli, le 13 février 2015. – Le Syndicat des infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes de l'Est du Québec (SIIIEQ-CSQ) dénonce fermement la décision de l'administration du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Matane de procéder à des coupes de postes aux soins à domicile, dans le secteur Matane, pour récupérer une partie du déficit de 800 000 $ du CSSS.

« Le gouvernement, depuis plusieurs années, diminue le nombre de lits en soins de longue durée, réduit le temps d'hospitalisation, soit disant pour réinvestir dans les soins à domicile, garder la population âgée chez elle, désengorger les urgences, etc. Pourtant, l'avis d'abolition de postes, en date du 31 mars prochain, démontre qu'on a décidé tout à coup de faire fi de ces principes et d'appliquer des compressions sévères dans ce secteur pourtant névralgique et prioritaire. Une fois de plus, les promesses du gouvernement libéral sont bafouées », s'insurge la présidente du SIIIEQ-CSQ, Micheline Barriault.

Questions légitimes sur les intentions réelles

Dans ce contexte, le syndicat se questionne sur les réelles intentions de la direction. « Après l'adoption du projet de loi no10 fusionnant les établissements, le 1er avril 2015, sur l'ensemble du territoire du Bas-Saint-Laurent, le nouveau CISSS devra choisir une nouvelle équipe de direction. Se pourrait-il que les cadres du CSSS de Matane se préparent à embellir leur curriculum vitae pour démontrer leur saine administration, en tentant de récupérer en catastrophe, avant le 31 mars, leur déficit, et ce, sur le dos des infirmières et de de la population ? », demande Micheline Barriault.

Interventions demandées pour suspendre la décision

En conséquence, le SIIIEQ-CSQ interpelle Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux, Pascal Bérubé, député de Matane-Matapédia, Isabelle Malo, présidente-directrice générale de l'Agence régionale du Bas-Saint-Laurent, Nicole Morin, directrice générale du CSSS de Matane et Louis Pelletier, président du conseil d'administration du CSSS de Matane, pour qu'ils interviennent et suspendent cette décision de coupes dans les services de soins à domicile. « Si les administrateurs veulent récupérer de l'argent, qu'ils se tournent vers l'encadrement et la bureaucratie comme se plaît à nous le dire le gouvernement », conclut la présidente du SIIIEQ-CSQ.

Profil du SIIIEQ-CSQ

Le SIIIEQ-CSQ représente 1400 infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes répartis sur le territoire du Bas-Saint-Laurent et Gaspésie. Il est affilié à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).