• Le Front commun confirme l’adoption de l’entente de principe

    Au terme des consultations menées auprès de 420 000 travailleuses et travailleurs du secteur public, le Front commun confirme aujourd’hui que l’entente intervenue à la table centrale avec le gouvernement du Québec à la fin décembre 2023 a été adoptée à 74,8 %.
    23 février 2024
  • Les membres de la FPPC-CSQ entérinent l’entente de principe

    La FPPC-CSQ annonce les résultats des votes qui ont permis d’entériner l’entente de principe conclue avec le gouvernement en décembre dernier. Au terme d'un processus de négociation intense, 37 des 38 syndicats affiliés à la FPPC-CSQ ont approuvé l'accord. De plus, 76,4 % des membres se sont exprimés dans des votes secrets, pour un taux global d’acceptation de 91,2 %.
    21 février 2024
  • Les profs de cégep acceptent le projet de règlement conclu avec Québec

    À la suite de la consultation des 61 assemblées générales représentant l’ensemble des profs du réseau collégial, la FNEEQ-CSN et la FEC-CSQ, réunies en alliance dans le cadre de la négociation, annoncent aujourd’hui l’adoption du projet de règlement conclu le 23 décembre dernier avec le CPNC.
    20 février 2024
  • La CSQ annonce la troisième édition des bourses de persévérance autochtone

    Dans le cadre des Journées de la persévérance scolaire qui s’amorcent aujourd’hui et s’échelonnent jusqu’au 16 février 2024, la CSQ est fière d’annoncer la troisième édition des bourses de persévérance scolaire autochtone CSQ, en collaboration avec ses fédérations du réseau scolaire (FSE-CSQ, FPPE-CSQ, FPSS-CSQ et FPEP-CSQ).
    12 février 2024
  • La CSQ plaide pour une clarification du projet de loi

    La CSQ participait ce matin à la commission parlementaire portant sur l’étude du projet de loi no 47, Loi visant à renforcer la protection des élèves.
    31 janvier 2024
  • La CSQ recommande d’aller plus loin pour les victimes

    « Ce projet arrive à un moment décisif où la société québécoise doit prendre un nouveau virage dans le traitement de la violence à caractère sexuel. Les rapports rédigés sur le sujet ont conclu qu’il est temps de changer les pratiques et les procédures, jugées trop longues et complexes pour les victimes qui souhaitent porter plainte, sortir de l’isolement et prendre la parole. En ce sens, le projet de loi no 42 fait un pas en avant. Mais il demeure perfectible, notamment quant à la simplification des façons de porter plainte. Le projet de loi introduit aussi différentes définitions et notions de violence, ce qui a pour effet de diluer la cohérence du cadre juridique et du processus de recours », a souligné d’entrée de jeu Éric Gingras, président de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), en commission parlementaire sur le projet de loi no 42.
    30 janvier 2024
  • Le plan doit reposer sur la participation de l’ensemble du personnel

    La CSQ et ses fédérations du réseau scolaire (FSE-CSQ, FPSS-CSQ, FPPE-CSQ) accueillent avec satisfaction et quelques questionnements le plan de rattrapage scolaire déposé ce matin par le ministre de l’Éducation.
    9 janvier 2024
  • Prendre les devants!

    « Après les négociations du secteur public, 2024 sera une année d’action et de transformations », de lancer d’emblée Éric Gingras, président de la CSQ, en conférence de presse aujourd’hui, tout en soulignant que ce sera également une année de congrès pour la Centrale.
    8 janvier 2024
  • La parole est maintenant aux 420 000 travailleuses et travailleurs du Front commun

    Après des semaines de négociations intensives et après avoir consulté ses instances intermédiaires, le Front commun confirme que l’entente de principe conclue à la fin décembre avec Québec sera soumise aux membres représentés par le Front commun.
    7 janvier 2024
  • À défaut d’une entente, le Front commun déclenchera la grève générale illimitée en début d’année 2024

    Réunies hier dans leurs instances respectives, les délégations de la CSN, de la CSQ, de la FTQ et de l’APTS ont réitéré le mandat de déclencher la grève générale illimitée (GGI), ultime moyen de pression. Elles ont déterminé qu’à défaut d’entente satisfaisante d’ici là pour les 420 000 travailleuses et travailleurs qu’elles représentent, la GGI sera exercée rapidement au moment opportun en début d’année 2024.
    20 décembre 2023
  • Le gouvernement encore coupable de négociations de mauvaise foi et d’entrave aux activités syndicales

    Dans une décision tranchante, le Tribunal administratif du travail (TAT) remet à sa place le gouvernement, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et ses négociateurs, en trouvant ces derniers coupables de négocier de mauvaise foi et d’entrave aux activités syndicales. Le TAT, dans son jugement rendu hier, impose des dommages punitifs exemplaires de l’ordre de 45 000 $ par organisation syndicale, pour un total de 315 000 $.
    15 décembre 2023
  • Les travailleuses et les travailleurs en grève vont à la rencontre des députées caquistes de la région de Montréal

    La grève se poursuit pour les 420 000 travailleuses et travailleurs regroupés en front commun. À Montréal, les grévistes s’étaient donné rendez-vous devant les bureaux de Chantal Rouleau, députée de Pointe-aux-Trembles, ainsi que devant les bureaux de Karine Boivin Roy, députée d'Anjou–Louis-Riel, afin de porter un message fort : « De meilleures conditions pour les services publics, c’est votre responsabilité aussi! »
    12 décembre 2023