En cette période propice à l’échange de vœux, par carte traditionnelle, carte virtuelle, courriel ou texto, voici des exemples de formules simples à utiliser et de certaines à éviter.

Les bons vœux

Nos meilleurs vœux.
Nos meilleurs souhaits.
Joyeuses Fêtes! (ou Joyeuses fêtes!)
Joyeux Noël et bonne année!
Bonne et heureuse année.
Bonne année 2023.
Meilleurs vœux pour l’année 2023.

Les mauvais vœux

Compliments de la saison. (calque de l’anglais Compliments of the Season)
Souhaits de la saison. (calque de l’anglais Season’s Greetings)

Vous préférez des formules plus élaborées? L’Office québécois de la langue française en a rédigé quelques-unes pour nous : exemples de vœux du Nouvel An.

Saviez-vous que…?

Auparavant, c’est au Jour de l’An que se donnaient les cadeaux et non à Noël. Ce que l’on appelait alors des étrennes était des présents offerts à l’occasion du premier jour de l’année pour servir de bon présage à l’année qui débutait. La fête de Noël était principalement un événement religieux où l’on célébrait la naissance du Christ. C’est depuis qu’elle est devenue une fête commerciale que les cadeaux sont distribués ce jour-là. Le mot étrennes, employé surtout au pluriel, désigne maintenant ce que l’on donne tant à Noël qu’au Premier de l’an.