On a joliment nommé égoportrait le portrait qu’une personne se fait d’elle-même, généralement à bout de bras à l’aide d’un téléphone cellulaire, d’une webcam ou d’un appareil photo, afin de le publier sur un réseau social.

On a joliment nommé égoportrait le portrait qu’une personne se fait d’elle-même, généralement à bout de bras à l’aide d’un téléphone cellulaire, d’une webcam ou d’un appareil photo, afin de le publier sur un réseau social. Cette belle trouvaille souligne le côté égocentrique et la valorisation de soi-même propres à l’autoportrait. D’ailleurs, l’OQLF suggère aussi autoportrait pour remplacer ce qu’on désigne par selfie en anglais, mais vous conviendrez qu’égoportrait rend très bien ce phénomène, qui compte pour 30 % des photos prises par les 18-24 ans.