On emploie le nom « conseil » juxtaposé à un nom de profession pour désigner une personne qui en assiste une autre de ses conseils, comme un conseiller ou un consultant. Après vérification avec une terminologue de l’OQLF, celle-ci confirmait que l’usage actuel est de mettre un trait d’union entre le nom de la profession et « conseil ». Il en va de même lorsque « conseil » est juxtaposé à un nom d’organisme ou autre. Au pluriel, on met un « s » aux deux noms.

Exemples

– Elle travaille maintenant comme avocate-conseil.

– Ils font souvent appel à des ingénieurs-conseils.

– Les recommandations proviennent de l’organisme-conseil qu’ils ont consulté.

– Le personnel-conseil était en réunion aujourd’hui.