Quels sont les effets de la hausse actuelle des prix sur les personnes les plus vulnérables? C’est centré autour de cette question qu’aura lieu, le 4 avril prochain, la Journée d’étude sur les inégalités à laquelle participera la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).

Organisée par l’Observatoire québécois des inégalités, la deuxième édition de cet évènement, qui aura lieu sur le thème Lumières sur le cout de la vie, débutera par un état des lieux de la situation actuelle ainsi qu’un tour d’horizon des répercussions de la hausse du cout de la vie sur le pouvoir d’achat et les conditions de vie des populations les plus vulnérables.

Des mesures gouvernementales à la hauteur?

 Dans le cadre de cette journée, plusieurs actrices et acteurs d’horizons divers discuteront des différentes mesures gouvernementales mises en place pour répondre à la hausse du cout de la vie, des effets de ces politiques sur les inégalités et des conséquences de la hausse des prix sur les budgets gouvernementaux.

Panéliste invité à cette table ronde, l’économiste de la CSQ, Pierre-Antoine Harvey, aussi chercheur associé à l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS) présentera les effets durables ou, trop souvent, éphémères des différentes interventions politiques et des mesures qui ne ciblent pas assez précisément les personnes les plus affectées par l’augmentation des prix des produits de base.

Il abordera également l’absence d’intervention du gouvernement fédéral afin de freiner l’augmentation des taux d’intérêt par la Banque du Canada et la priorisation du retour à l’inflation faible au détriment de la vigueur du marché du travail, deux orientations qui pénalisent les travailleuses et les travailleurs, en particulier celles et ceux à statut précaire.

Un programme bien rempli

Dans le cadre de cette Journée d’étude sur les inégalités, il sera question de définition et de mesure du cout de la vie, de tendances historiques, de causes globales de la flambée actuelle, de disparités géographiques et culturelles et de problèmes d’équité qui en résultent.

Des panélistes discuteront de la gravité de la situation actuelle selon les milieux et des mesures à prendre pour améliorer durablement les conditions des personnes les plus vulnérables.

Participer à la réflexion

Les personnes intéressées à participer à la réflexion sur les enjeux touchant la hausse du cout de la vie peuvent s’inscrire à la Journée d’étude sur les inégalités ou suivre la page Facebook de l’Observatoire québécois des inégalités.