Il y a quelques mois, un tout nouveau vocabulaire a fait son apparition dans notre environnement, et sa propagation va bon train.
Par exemple, on entend beaucoup parler de distanciation sociale et de distanciation physique. Y a-t-il une différence?
Les deux termes sont utilisés pour désigner les mesures visant à réduire au minimum les contacts physiques entre individus dans le but d’enrayer la propagation d’une maladie contagieuse. Respecter une distance de deux mètres, éviter les poignées de main, renoncer aux rassemblements non essentiels et réduire les interactions avec les personnes vulnérables sont toutes des mesures de distanciation physique ou de distanciation sociale.
L’Office québécois de la langue française explique toutefois que, dans la plupart des communications touchant la santé publique, on utilise désormais le terme distanciation physique plutôt que distanciation sociale lorsqu’il est question de ces mesures, car il atténue la connotation négative associée à l’isolement social. Les moyens technologiques actuels permettent en effet aux personnes d’entretenir des liens sociaux malgré l’éloignement.
Saviez-vous que…?
Le coude-à-coude et le poing-à-poing constituent des façons de se saluer sans se serrer la main. Ces termes et bien d’autres font partie d’un lexique sur la pandémie de la COVID-19, mis en ligne récemment par le gouvernement du Canada : https://www.btb.termiumplus.gc.ca/publications/covid19-fra.html. Reste à voir si ces méthodes respectent la distanciation physique.