Calque de l’anglais to play the second fiddle, cette expression fautive ne semble pas utilisée dans les autres pays francophones. Plusieurs solutions permettent de la remplacer : jouer les seconds rôles, passer au second plan, jouer un rôle de substitut, vivre dans l’ombre de ou encore jouer un rôle secondaire.

Les seconds violons exécutent, dans un orchestre symphonique, la partie la plus facile à jouer, celle qui contient le moins de notes aigües. La partie la plus difficile est jouée par les premiers violons. L’expression second violon est utilisée correctement dans ce sens.

Saviez-vous que…?

Femmes remarquables du Québec est une carte interactive de la Commission de toponymie qui recense 500 noms de lieux rappelant 100 Québécoises qui se sont démarquées dans leur domaine. On peut donc y repérer, entre autres, la rue Yvette-Charpentier, la rue Laure-Gaudreault, le pont Madeleine-Parent et la rue Léa-Roback tout en en apprenant davantage sur ces syndicalistes qui n’ont pas joué les seconds rôles, bien au contraire. Pour consulter cette carte : cartes.toponymie.gouv.qc.ca/femmes.​​​​​​​