Le préfixe re– et ses variantes -, r– et res– servent à former de nombreux verbes et noms. Ce préfixe indique souvent la répétition d’une action (refaire, redire, retourner), le retour à un état antérieur (refermer, renouer) ou le renforcement (rechercher, remplir). Les mots formés avec ce préfixe ne prennent pas de trait d’union.
 
Il faut éviter d’employer un verbe composé avec le préfixe re– lorsque le sens ne l’exige pas.
 
Exemples :
 
   Elle n’a pas réussi à le joindre (et non rejoindre) au téléphone.
   Claire est entrée (et non rentrée) à l’université cette année.
   Ce règlement se trouve (et non retrouve) à la page 120.
   Il lui a offert d’aller la conduire (et non reconduire) à l’aéroport.