Il faut parler de porte-nom et non de cocarde pour désigner l’insigne sur lequel est inscrit le nom de la personne qui le porte, donnant accès à un endroit ou à une manifestation telle que salon, congrès. En effet, le terme cocarde désigne plutôt un insigne rond aux couleurs d’un pays ou d’un parti politique et ne devrait donc pas être employé comme synonyme de porte-nom. Au pluriel, on écrira de préférence porte-noms (bien que l’on trouve aussi la graphie invariable porte-nom).