S’il est un cliché ou un emploi abusif en français, c’est bien l’expression au niveau de qui a fini par perdre son sens premier. Au propre comme au figuré, au niveau de présuppose l’idée d’élévation, de hauteur, de rang, de comparaison. La locution signifie « à la hauteur de, à l’échelon de, à la portée de ». On l’emploie souvent pour comparer deux éléments.
 
        La porte-fenêtre s’ouvre de plain-pied au niveau de la terrasse.
        C’est au niveau des élèves que doit se mettre l’enseignant.
        La décision tant controversée a été prise au niveau du conseil municipal.
 
Il y a erreur à utiliser au niveau de dans le sens de sur le plan de, en ce qui concerne, en matière de, dans le domaine de, au sujet de, quant à, à propos de, etc.
 
        Le rapport est médiocre sur le plan du contenu (et non : au niveau du contenu).
        Le conseil d’administration a étudié sérieusement les nouveaux programmes en matière de santé communautaire (et non : au niveau de la santé communautaire).
        Dans le domaine de la recherche scientifique, les subventions sont nettement moindres (et non : au niveau de la recherche scientifique).
 
Bien souvent, au niveau de peut être remplacé tout simplement par à, chez, dans, pour.
 
        Gabrielle a subi une intervention chirurgicale au foie (et non : au niveau du foie).
        C’est dans son travail, en mettant les bouchées doubles, que Vincent s’est épuisé (et non : au niveau de son travail).
        Les conséquences de l’intimidation peuvent être tragiques pour certains jeunes (et non : au niveau de certains jeunes).

«