Dossiers

Stéréotypes sexuels et sexistes

Ils sont susceptibles d’entrainer des répercussions négatives sur leur réussite scolaire, le choix de leur métier ou profession, l’appréciation de leur image corporelle, leur attitude face au partage des responsabilités dans la famille et, évidemment, leur vie affective et amoureuse. C’est pourquoi il est important d’agir.

Régime de retraite du secteur public - En santé, notre RREGOP?

Le personnel du secteur public a la chance de pouvoir compter sur le RREGOP1, un régime de retraite à prestations déterminées dont la santé financière a été une fois de plus jugée satisfaisante.

Réforme du mode de scrutin - Pour que chaque voix compte

Au Québec, ça fait 40 ans qu'on discute d'une réforme du mode de scrutin. Des États généraux ont eu lieu en 2001, et une vaste commission parlementaire itinérante, en 2005. Le consensus est depuis très ferme : le mode de scrutin actuel doit être changé.

20 ans de la politique familiale

Une étape historique

Coup d'oeil économique - Les travailleuses et travailleurs seront-ils rares ou en surnombre ?

Dans un système économique où le prix d'échange d'un bien ou d'un service est généralement déterminé par le jeu de l'offre et de la demande, la question de la rareté ou du surnombre devient essentielle. Cette logique devrait s'appliquer aux travailleuses et travailleurs. En période de plein emploi, ils seraient alors en mesure de faire valoir leurs droits, d'exiger des bonifications de leurs conditions de travail, mais aussi de réclamer plus de services publics qui améliorent leurs conditions de vie.

Coup d'oeil économique - Services publics - Dépense ou investissement ?

Les dépenses visant à offrir les services publics sont-elles de simples dépenses ou un investissement pour la société ? Qu'en est-il réellement ? De plus, la distinction entre ces deux concepts a-t-elle des répercussions sur les femmes et sur l'égalité entre les sexes ? Voyons tout cela de plus près...

La campagne 5-10-15

La campagne 5-10-15, des revendications primordiales auxquelles la CSQ joint sa voix.

LA CAMPAGNE 5-10-15 C'EST :

5 - Connaître son horaire 5 jours à l'avance.
10 - Bénéficier de 10 jours de congé payé en cas de maladie ou de responsabilités familiales.
15 - Travailler pour un salaire minimum de 15 $ l'heure.

Cette campagne vise à améliorer les conditions de travail des plus précaires d'entre nous.

L'éducation une priorité

Prendre les choses en main pour faire de l'éducation une priorité.

La CSQ, la force d'agir sur tous les fronts

La CSQ défend le droit à la santé pour toutes et tous, organise la riposte et mobilise la population pour la sauvegarde des services publics!

Pour un salaire minimum à 15 $ l'heure

L'explosion des inégalités au Québec a mis en évidence la réalité des travailleuses et travailleurs pauvres. Souvent des femmes ou des personnes appartenant à des minorités racialisées ou issues de l'immigration, elles s'échinent pour nous assurer des services à petits prix et, pourtant, un salaire minimum de 10,75 $ l'heure ne leur permet pas de s'offrir une vie décente.

Système de santé public

Multiplication des frais accessoires de santé - La mise en péril du système public de santé

La facturation de frais reliés aux services médicaux assurés par l'État est interdite par la Loi canadienne sur la santé. Or, entre 100 et 200 millions de dollars sont réclamés annuellement aux patientes et patients québécois pour avoir accès à des soins médicaux. Une situation illégale qui met en péril le principe d'accessibilité de notre système public de santé.

Comparatif des partis politiques

Élections Canada 2015 : comprendre les enjeux principaux.

 

Bilan du gouvernement conservateur

Comme nous le faisons avant chaque élection fédérale ou québécoise, la CSQ produit un bilan du gouvernement sortant. Le bilan que nous produisons aujourd'hui fournit de nombreux motifs qui nous poussent à lancer un appel à défaire les conservateurs lors de la prochaine élection. Je vous invite à prendre le temps de le lire attentivement.

 

Refusons l'austérité !

Le gouvernement du Québec a fait le choix de l’austérité alors que les conditions économiques ne se prêtent pas à un redressement budgétaire aussi rapide. Il a clairement été démontré que les mesures d’austérité ont un effet néfaste sur l’économie lorsque celle-ci évolue au ralenti, comme c’est le cas actuellement au Québec. Le rythme du redressement budgétaire devrait être moins rapide, et la majeure partie de l’effort devrait être réalisé au moment où l’économie québécoise a retrouvé sa pleine vigueur. Le gouvernement Couillard n’a pas fait ce choix. Il a fait un choix qui ne fonctionne pas.

C'est malade comme réforme !

Le projet de loi 10 visant à modifier l’organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux est catastrophique. Si celui-ci est adopté tel quel, le système de santé, le personnel et les services aux patients subiront de graves perturbations pendant de nombreuses années.

Négociations 2015

Depuis l’arrivée au pouvoir des libéraux, un vent d’austérité souffle sur le Québec. Le gouvernement vise, par tous les moyens, à atteindre l’équilibre budgétaire en avril 2015, soit au cours de la première année du renouvellement des conventions collectives des secteurs public et parapublic.

Bilan de santé du RREGOP

Bilan de santé du RREGOP présenté par Mario Labbé, conseiller CSQ à la Sécurité sociale.

40 ans et toujours de l'avant !

La CSQ n'a pas toujours été une centrale syndicale. Si elle a été fondée en 1946, ce n'est qu'en juin 1974 qu'elle a officiellement acquis ce statut, avec tout ce qui le caractérise.

Conférence Uni(e)s pour l'éducation de qualité

Conférence Uni(e)s pour l'éducation de qualité qui a eu lieu du 27 au 31 mai 2014 au Hyatt Regency Hotel à Montréal.

Élections Québec 2014 - Comprendre les principaux enjeux

Comparatif des partis politiques en vue des élections du Québec du 7 avril 2014

Bilan du gouvernement péquiste de Pauline Marois

4 septembre 2012 - Après neuf années de Gouvernement Libéral, le Parti Québécois (PQ) est porté au pouvoir, mais c'est une victoire fragile. Ayant fait élire 54 députées et députés avec 32 % du vote, Pauline Marois dirige un gouvernement minoritaire. Pour la première fois de l'histoire du Québec, une femme devient première ministre.

Analyse de la conjoncture sociopolitique

Analyse de la conjoncture sociopolitique présentée par Luc Allaire, conseiller à l'action sociopolitique, au Conseil général de la Centrale des syndicats du Québec, les 11, 12 et 13 décembre 2013.

Que peut faire l'État pour relancer l'économie ?

On entend souvent dire que ce n'est pas le rôle de l'État et du gouvernement d'investir, de créer des emplois et de générer de l'activité économique. Dans ce rôle, le secteur privé serait bien plus compétent. Pourtant, depuis quelques années, un peu partout sur la planète, les gouvernements s'activent pour tenter de relancer une économie en panne. Après tout, ces derniers dépendent de la croissance économique pour créer des emplois et pour renflouer les coffres publics. Le présent Coup d'œil vise à répondre à la question complexe « Que peut et que doit faire un État pour stimuler l'activité économique ? ».