Économie

Coup d'oeil économique - Les travailleuses et travailleurs seront-ils rares ou en surnombre ?

Dans un système économique où le prix d'échange d'un bien ou d'un service est généralement déterminé par le jeu de l'offre et de la demande, la question de la rareté ou du surnombre devient essentielle. Cette logique devrait s'appliquer aux travailleuses et travailleurs. En période de plein emploi, ils seraient alors en mesure de faire valoir leurs droits, d'exiger des bonifications de leurs conditions de travail, mais aussi de réclamer plus de services publics qui améliorent leurs conditions de vie.

Coup d'oeil économique - Services publics - Dépense ou investissement ?

Les dépenses visant à offrir les services publics sont-elles de simples dépenses ou un investissement pour la société ? Qu'en est-il réellement ? De plus, la distinction entre ces deux concepts a-t-elle des répercussions sur les femmes et sur l'égalité entre les sexes ? Voyons tout cela de plus près...

La campagne 5-10-15

La campagne 5-10-15, des revendications primordiales auxquelles la CSQ joint sa voix.

LA CAMPAGNE 5-10-15 C'EST :

5 - Connaître son horaire 5 jours à l'avance.
10 - Bénéficier de 10 jours de congé payé en cas de maladie ou de responsabilités familiales.
15 - Travailler pour un salaire minimum de 15 $ l'heure.

Cette campagne vise à améliorer les conditions de travail des plus précaires d'entre nous.

Pour un salaire minimum à 15 $ l'heure

L'explosion des inégalités au Québec a mis en évidence la réalité des travailleuses et travailleurs pauvres. Souvent des femmes ou des personnes appartenant à des minorités racialisées ou issues de l'immigration, elles s'échinent pour nous assurer des services à petits prix et, pourtant, un salaire minimum de 10,75 $ l'heure ne leur permet pas de s'offrir une vie décente.

Refusons l'austérité !

Le gouvernement du Québec a fait le choix de l’austérité alors que les conditions économiques ne se prêtent pas à un redressement budgétaire aussi rapide. Il a clairement été démontré que les mesures d’austérité ont un effet néfaste sur l’économie lorsque celle-ci évolue au ralenti, comme c’est le cas actuellement au Québec. Le rythme du redressement budgétaire devrait être moins rapide, et la majeure partie de l’effort devrait être réalisé au moment où l’économie québécoise a retrouvé sa pleine vigueur. Le gouvernement Couillard n’a pas fait ce choix. Il a fait un choix qui ne fonctionne pas.

Négociations 2015

Depuis l’arrivée au pouvoir des libéraux, un vent d’austérité souffle sur le Québec. Le gouvernement vise, par tous les moyens, à atteindre l’équilibre budgétaire en avril 2015, soit au cours de la première année du renouvellement des conventions collectives des secteurs public et parapublic.

Nicolas Marceau, ministre des Finances et de l'Économie

Coup d'oeil sur le budget 2013-2014

Le 20 novembre dernier, le ministre des Finances et de l'Économie (MFQ), Nicolas Marceau, présentait le premier budget du gouvernement minoritaire de Pauline Marois. Faisant le choix de la rigueur budgétaire afin de plaire aux marchés financiers et aux partis d'opposition, le budget fut accueilli avec déception par les milieux progressistes québécois. Voyons brièvement les grandes lignes du budget et les constats qu'on peut en tirer.

 

Coup d’œil sur la fiscalité - trois propositions de réformes

Coup d'oeil sur la fiscalité - trois propositions de réformes

À l'heure où nous devons trouver des solutions pour financer adéquatement et équitablement les services publics que nous avons décidé collectivement de nous offrir, la CSQ réclame que le gouvernement mette en branle un vaste chantier ouvert, pluraliste et documenté, afin de revoir l'ensemble notre fiscalité. Dans l'attente de ce grand sommet sur la fiscalité, nous désirons mettre au jeu trois propositions de réformes pouvant être mises en œuvre rapidement et qui permettent de tendre vers un régime fiscal plus équitable et un financement adéquat des services publics.

Que peut faire l'État pour relancer l'économie ?

On entend souvent dire que ce n'est pas le rôle de l'État et du gouvernement d'investir, de créer des emplois et de générer de l'activité économique. Dans ce rôle, le secteur privé serait bien plus compétent. Pourtant, depuis quelques années, un peu partout sur la planète, les gouvernements s'activent pour tenter de relancer une économie en panne. Après tout, ces derniers dépendent de la croissance économique pour créer des emplois et pour renflouer les coffres publics. Le présent Coup d'œil vise à répondre à la question complexe « Que peut et que doit faire un État pour stimuler l'activité économique ? ».

Coup d'oeil sur les inégalités de revenus au Québec

Coup d'oeil sur les inégalités de revenus au Québec

L'expression « nous les 99 % », qui avait servi de cri de ralliement des mouvements Occupy, résume les préoccupations que soulève la tendance mondiale à l'exacerbation des inégalités depuis les dernières décennies. Alors qu'une petite élite accapare les fruits de la croissance, la population en général semble s'appauvrir. Cette tendance s'observe-t-elle de la même manière chez nous ? Ce court document tente de répondre à cette question et discute des politiques qui aident à renverser les inégalités.

Manuel d'autodéfense

Mythes et réalités sur la « complainte fiscale » des riches

Face à la proposition de remplacer la taxe santé inéquitable par une augmentation de la contribution fiscale des citoyens les plus riches, les porte-parole du patronat, les commentateurs de droite et les valets de la classe dominante ont manifesté une opposition ferme. Dans l'attente d'une nouvelle initiative visant à augmenter la progressivité du régime fiscal québécois, nous vous présentons un petit guide d'autodéfense afin de répondre à certains arguments démagogiques et mensongers.