Fil d'Ariane

6 février 2020

Pour indiquer clairement, dans un texte, la marche à suivre pour atteindre un contenu dans un site Web, l’utilisation du fil d’Ariane est probablement la meilleure solution. Il s’agit de la suite de liens apparaissant généralement dans le haut d’un site Web et qui permet à l’internaute de savoir le chemin qu’elle ou il a parcouru pour aboutir à une page et donc de revenir en arrière aisément.

Divers signes s’emploient pour séparer les éléments du fil d’Ariane, dont le deux-points (:), la barre oblique (/) ou le chevron fermant (>), ce dernier indiquant d’ailleurs, par sa forme, la direction à suivre.

Par exemple, pour aider les gens à atteindre le dossier Lanceurs d’alertes sur le site de la CSQ, on pourrait rédiger le message suivant : « Sur le site de la CSQ, vous trouverez l’information demandée dans le menu du haut/Dossiers/Lanceurs d’alerte. »

Autre exemple : « Le site Web de la Fondation Monique-Fitz-Back contient de l’information sur la campagne Sors de ta bulle (menu du haut > Nos actions > Engagement jeunesse > Sors de ta bulle). »

Saviez-vous que…?

Lorsqu’une adresse Web est trop longue pour s’insérer dans un texte, il est possible de la couper en effectuant un retour à la ligne après un des quatre caractères suivants : le point (.), la barre oblique (/), le soulignement (_) ou le signe =. En procédant ainsi, l’adresse demeure cliquable dans un courriel ou un document en ligne, par exemple, et mène au bon endroit. Ajouter un trait d’union à ce type d’adresses, comme on le ferait pour séparer un mot, les modifie et empêche l’affichage du site. Voici un exemple de la bonne façon de faire : « Une liste d’anglicismes à éviter ainsi que des solutions de rechange à privilégier se trouve sur le site des Nations unies à l’adresse un.org/fr/

events/frenchlanguageday/sayitinfrench.shtml. »