Taux de cotisation : un pronostic positif

31 mars 2017

Le taux de cotisation au RREGOP sur le salaire excédant 25 % du maximum des gains admissibles (MGA) passera de 11,12 %, en 2016, à 10,88 % en 2019, comme le montre le tableau II. Une bonne nouvelle qui s’explique comme suit :

La cotisation pour service courant a été augmentée à 8,02 % de la masse salariale de l’ensemble des personnes cotisantes au 31 décembre 2014 (comparativement à 7,6 % au 31 décembre 2011).

À cela s’est ajoutée la cotisation d’équilibre de 0,24 % en raison du déficit de 0,87 milliard de dollars qui doit être renfloué sur une période de 15 ans.

La somme de ces deux volets fait passer le taux de cotisation à 8,26 % de la masse salariale (comparativement à 8,42 % en 2011), ce qui correspond à 10,88 % si l’on tient compte de l’exemption du 25 % du MGA. Ce taux doit être atteint à la troisième année de l’exercice actuel, soit en 2019.

TABLEAU II TAUX DE COTISATION DE 2016 À 2019

Année Maximum des gains
admissibles (MGA)
Taux de cotisation Salaire cotisable
Salaire - (MGA x 25 %)
2016 54 900 $ 11,12 % Salaire – 13 725 $
2017 55 300 $ 11,05 % Salaire – 13 825 $
2018 Inconnu 10,97 % -
2019 Inconnu 10,88 % -

 

UNE PRÉCISION IMPORTANTE

Saviez-vous que l’on ne cotise pas au RREGOP sur la totalité de notre salaire, mais seulement sur la portion qui excède 25 % du maximum des gains admissibles au Régime de rentes du Québec?

Ainsi, en 2016, les personnes participantes ont versé une cotisation de 11,12 % sur la portion de leur salaire qui excédait 25 % du MGA (soit 25 % de 54 900 $ ou 13 725 $). Il est à noter que le MGA augmente chaque année.

 

Voyons maintenant, au tableau III, ce que ces taux de cotisation représentent en dollars et en pourcentage du salaire annuel total.

 

Note : Dans ce tableau, les pourcentages indiquent la proportion que représente la cotisation sur le salaire annuel total, c’est-à-dire sans exemption.