Centrale des syndicats du Québec (CSQ) - Nouvelle

Pensée spéciale pour les travailleuses et les travailleurs du communautaire et de la recherche

30 mars 2020

J’ai eu l’occasion, au cours des derniers jours, de souligner la contribution exceptionnelle de plusieurs de nos membres dans les efforts et sacrifices importants qui sont consentis actuellement dans la lutte collective que nous menons contre le virus COVID-19. Aujourd’hui, j’aimerais rendre hommage et exprimer ma reconnaissance aux travailleuses et travailleurs essentiels de deux autres groupes, soit celles et ceux œuvrant dans le secteur de l’action communautaire et celles et ceux qui travaillent dans le domaine de la recherche et de la santé publique.

Les travailleuses et les travailleurs du secteur communautaire et de l’action communautaire ont toujours été à mes yeux des héros, avant même l’apparition de cet horrible virus. Le fait que vous poursuiviez vos interventions quotidiennes afin d’aider nos concitoyennes et concitoyens les plus démunis et vulnérables, quitte à mettre votre propre santé à risque, en dit long sur votre courage, sur l’humanisme qui vous anime. Merci.

Vous êtes des milliers de personnes, intervenantes et intervenants sociaux et autres, à avoir choisi de travailler dans des organismes communautaires au service des plus « poqués » de notre société, en retour d’un salaire à la hauteur de la prestation d’urgence qu’on vient de décréter. C’est une honte. Vous pouvez être certains que la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) va hausser la voix et multiplier ses interventions pour que cette situation change.

La défense des droits et des conditions de travail des personnes salariées du secteur communautaire et de l’action communautaire est une priorité pour la CSQ. Le temps est venu pour que vous obteniez la reconnaissance qui vous revient. Merci pour votre contribution si précieuse à l’édification d’une société plus humaine et égalitaire.

Les anges derrière le Dr Arruda

Quelques lignes maintenant pour mettre en lumière le travail inestimable accompli par nos membres professionnelles et professionnels à l’emploi de l’Institut national de santé publique du Québec et du Laboratoire de santé publique du Québec.

Depuis plusieurs jours, nous avons la chance que le Dr Horacio Arruda, directeur national de santé publique du Québec, nous transmette quotidiennement, sur différentes tribunes, les informations pertinentes et claires pour bien comprendre ce qui se passe relativement à la crise de la COVID-19. Le Dr Arruda est un scientifique reconnu, un excellent vulgarisateur, en plus d’être un homme inspirant et digne de confiance.

Mais savez-vous que derrière le Dr Arruda se cache une véritable armada de professionnelles et de professionnels de la santé publique? Ces personnes travaillent d’arrache-pied quotidiennement pour alimenter le Dr Arruda. Elles œuvrent notamment à identifier et à découvrir des traitements, les foyers et les zones à risques, mettent en place des protocoles, développent et appliquent les tests et les validations essentiels à l’identification, aux traitements et, ultimement, à l’éradication de la COVID-19.

À vous toutes et tous, professionnelles et professionnels de la santé publique du Québec, je tiens à vous exprimer toute ma reconnaissance pour ces longues journées de travail dans l’ombre que vous accomplissez et qui permettent de sauver les vies de vos concitoyennes et concitoyens. Nous ne voyons peut-être pas vos visages, mais je suis certaine que nous n’oublierons jamais les impacts cruciaux de votre labeur accompli au cours de ces jours angoissants et à l’issue incertaine.

À vous toutes et tous, du secteur communautaire et du domaine de la recherche, la CSQ vous dit merci et peut vous assurer qu’elle est fière de vous compter parmi ses membres.

Sonia Ethier, présidente
Centrale des syndicats du Québec