Centrale des syndicats du Québec (CSQ) - Nouvelle

Négociations du secteur public | La Fédération du personnel de soutien scolaire (FPSS-CSQ) réagit

13 décembre 2019

Québec, le 13 décembre 2019. – La Fédération du personnel de soutien scolaire (FPSS-CSQ) dénonce les offres patronales présentées hier par le président du Conseil du trésor, Christian Dubé. Mais surtout, la manipulation de l’opinion publique et les tactiques malhonnêtes utilisées par le gouvernement risquent de créer des préjudices dangereux, selon la FPSS-CSQ.

Des promesses brisées

« Le président du Conseil du trésor brise carrément la promesse faite par le premier ministre François Legault lui-même alors que celui-ci s’est engagé à valoriser les employées et employés de l’État et à leur offrir minimalement une protection contre l’inflation », proteste Éric Pronovost, président de la FPSS-CSQ. « Disons qu’on en est loin! », ajoute-t-il.

De plus, la CAQ ose demander au personnel de soutien scolaire de faire davantage de place à la sous-traitance, alors que celle-ci coûte davantage à l’État, en plus d’être l’une des raisons premières de coupes de postes.

Manipulation de l’opinion publique

« En plus, le gouvernement se permet de créer ce qu’il appelle des forums de négociations. Or, ceux-ci auraient dû être instaurés préalablement aux négociations afin de déterminer ensemble les priorités », explique monsieur Pronovost. « On se questionne donc sur la volonté réelle du gouvernement de régler les problématiques actuelles en éducation. Il s’agit d’une stratégie lui évitant tout investissement financier ou de ressources additionnelles, en plus de paraître bon joueur aux yeux de la population », ajoute monsieur Pronovost.

Sans compter le fait que, dans le forum portant sur l’enjeu de la réussite éducative, la CAQ évince totalement le personnel de soutien scolaire du débat, n’ayant même pas la décence d’inviter nos représentants à y participer.

Des offres salariales risibles

Alors que l’inflation est d’environ 2,2 % par année, le gouvernement offre à ses employés 7 % d’augmentation sur 5 ans. Il force un appauvrissement de ses employés totalement inadmissible.

Dépôt des offres patronales sectorielles

« La semaine prochaine auront lieu plusieurs dépôts des offres patronales sectorielles. J’ai peur de découvrir à ce moment le peu de considération, voir le mépris, du gouvernement envers le personnel de soutien scolaire », déplore monsieur Pronovost.

Dates à retenir :

16 décembre 2019 :
S12-S13 (personnel de soutien anglophone et conducteurs d’autobus)

17 décembre 2019 :
S3 (personnel de soutien francophone)

19 décembre 2019 :
S9 (personnel de soutien Kativik francophone)

Date à confirmer (2020) :

S8 (personnel de soutien Cri francophone)