Centrale des syndicats du Québec (CSQ) - Nouvelle

Des manifestants de la FSE-CSQ ont accueilli la CAQ à Saint-Sauveur

30 janvier 2020

Saint-Sauveur, le 30 janvier 2020. – Une trentaine d’enseignantes et d’enseignants de la Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE-CSQ) ont manifesté leur mécontentement à l’occasion de l’ouverture du caucus des députés de la CAQ qui se tient au Manoir Saint-Sauveur. Les manifestantes et manifestants présents provenaient du Syndicat des enseignantes et enseignants des Laurentides (SEEL-CSQ), du Syndicat de l’enseignement de la région de Vaudreuil (SERV-CSQ) et du Syndicat de l’enseignement de la Rivière-du-Nord (SERN-CSQ).

Ils ont fait savoir leur vive opposition au projet de loi no 40 sur la gouvernance scolaire, qui attaque leur autonomie professionnelle, de même que leur colère contre le dépôt des demandes patronales qu’ils jugent inacceptables.

Le ministre Roberge a eu la courtoisie de rencontrer leurs présidences, Annie Domingue (SEEL-CSQ), Véronique Lefebvre (SERV-CSQ) et Christian Aubin (SERN-CSQ).

« Nous lui avons réitéré notre opposition au projet de loi 40 et à ses conséquences négatives sur l’autonomie des enseignants. Nous avons abordé la négociation, la pénurie d’enseignants, la composition de la classe et l’intégration sans soutien des élèves HDAA, de même que les sommes nettement insuffisantes en francisation. Nous lui avons fait savoir une fois de plus que les enseignants croulent sous la tâche. C’est en trio que nous lui avons répété que les profs manquent d’air et qu’il faut que ça change maintenant », ont fait savoir les représentantes et représentants syndicaux au sortir de leur rencontre.