Centrale des syndicats du Québec (CSQ) - Nouvelle

28 avril : Jour commémoratif des personnes décédées ou blessées au travail

28 avril 2020

Montréal, le 28 avril 2020. – La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) souligne aujourd’hui la journée de commémoration des personnes décédées ou blessées au travail, reconnue notamment par l’Organisation internationale du travail.

Par la voix de sa présidente, Sonia Ethier, la Centrale explique que, dans le contexte de la pandémie de la COVID-19, la prévention, la santé et la sécurité au travail résonnent aujourd’hui plus que jamais. Chaque jour, des centaines de travailleuses et de travailleurs du Québec se blessent au travail. Dans le cas des décès dus au travail, il y en a en moyenne un par semaine à la suite d’un accident du travail et deux par semaine en raison d’une maladie professionnelle.

« Chaque décès en est un de trop. La mort de travailleurs dans le cadre de leurs fonctions condamne injustement des milliers de proches au deuil par la perte d’un être aimé. La crise du coronavirus des dernières semaines, qui a causé le décès de personnes travaillant dans le milieu de la santé, met spécialement en lumière l’importance d’avoir des environnements de travail axés sur la prévention pour éviter les contaminations. Encore aujourd’hui, on apprenait le triste décès d’une jeune préposée aux bénéficiaires de la région de Saint-Jérôme. En plus d’offrir mes condoléances aux familles et aux proches touchés, je nous invite collectivement à tout mettre en œuvre pour prévenir ces contaminations en milieu de travail », exprime Sonia Ethier.

Dans le cadre du 28 avril, les citoyennes et les citoyens sont invités à porter un ruban ou un brassard noir. Quant à elle, la CSQ met les drapeaux en berne devant ses édifices de Québec et de Montréal et demande que soit observée une minute de silence lors de ses instances, comités ou réseaux qui sont en réunion un 28 avril. Elle invite également ses organisations affiliées à faire de même.