Centrale des syndicats du Québec (CSQ) - Encadrement du cannabis, justice et sécurité


Encadrement du cannabis, justice et sécurité

Ce que les partis proposent

  Parti libéral du Québec Parti québécois Coalition avenir Québec Québec solidaire
Encadrement du cannabis
  • Laisser aux municipalités le choix des lieux publics où sera permise la consommation.
  • Âge légal à 18 ans.
  • Ne pas permettre la culture à domicile.
  • Interdiction de la consommation dans tous les lieux publics (sauf dans des endroits désignés).
  • Âge légal à 18 ans.
  • Ne pas permettre la culture à domicile.
  • Que la production du cannabis soit gérée et encadrée par le gouvernement du Québec.
  • Interdiction de la consommation dans tous les lieux publics.
  • Âge légal à 21 ans.
  • Ne pas permettre la culture à domicile.
  • Laisser aux municipalités le choix des lieux publics où sera permise la consommation.
  • Âge légal à 18 ans.
  • Permettre la culture à domicile.
Justice et sécurité  
  • Abolition du délai de prescription imposé aux recours civils découlant d’une agression sexuelle.
  • Bonifier l’aide aux victimes d’actes criminels.
  • Mettre en place un tribunal spécialisé pour les victimes, notamment de violences sexuelles et conjugales, au sein de la Cour du Québec.
  • Renforcer l’accès à la justice en diminuant ses couts et ses délais, notamment en justice criminelle et pénale.
  • Réformer le droit de la famille.
  • Mettre fin aux cartels de l'essence en créant un Bureau de la protection des consommateurs du Québec.
  • Abolition du délai de prescription au civil pour les victimes d’agressions à caractère sexuel.
  • Registre public des délinquants sexuels.
  • Processus transparent pour la sélection et l’attribution des postes de juges.
  • Modernisation du système de justice pour en améliorer l’accessibilité
  • Révision du régime d’indemnisation des victimes d’actes criminels.
  • Élargir la portée de l’aide juridique.
  • Un régime universel d’assurance juridique.
  • Porter à 30 000 $ le montant maximal des réclamations à la division des petites créances.
  • Établir des cours d’éducation juridique de base.
  • Réformer le droit de la famille.
  • Mettre sur pied un plan de lutte contre les violences sexuelles avec des mesures pour améliorer le traitement des plaintes des victimes.

Document pertinent