Centrale des syndicats du Québec (CSQ) - Nouvelle

Pipeline et oléoduc

27 janvier 2020

Ces deux mots apparaissent régulièrement dans les médias, souvent accompagnés d’une illustration montrant une énorme conduite. Sont-ils toujours synonymes?

Un pipeline, de l’anglais pipe-line, est une canalisation de grande dimension transportant un produit liquide ou liquéfié sur une longue distance. Il peut s’agir d’un pipeline gazier, le gazoduc, d’un pipeline pétrolier, l’oléoduc, ou encore d’un pipeline d’eau potable ou d’eau de mer, qu’on appellera alors aqueduc, canal ou conduite hydraulique. Ainsi, tous les oléoducs sont des pipelines, mais l’inverse n’est pas vrai.

Comme nous l’explique Usito, les mots oléoduc et gazoduc ont été créés sur le modèle d’aqueduc, en ajoutant aux préfixes oléo- (« huile », « pétrole ») et gaz(o)- le suffixe ‑duc, du latin ductus qui signifie conduite. Le mot viaduc, « pont permettant le transport par voie aérienne », est également construit sur ce modèle.

Saviez-vous que…?

Écoanxiété et solastalgie peuvent aussi, à certains égards, être considérés comme des synonymes. Si le premier terme fait référence à « l’anxiété que les gens ressentent lorsqu’ils se sentent constamment rappelés aux problèmes associés aux changements climatiques », le deuxième sert plutôt à décrire « l’état d’impuissance et de détresse profonde causée par le bouleversement d’un écosystème ». Dans ce dernier cas, cette détresse peut se manifester de différentes façons : angoisse, insomnie, tristesse et même perte d’appétit. L’Office québécois de la langue française vient d’ailleurs de mettre en ligne un vocabulaire consacré aux changements climatiques qui, à défaut de nous apaiser, nous renseigne : oqlf.gouv.qc.ca/ressources/bibliotheque/dictionnaires/vocabulaire-changements-climatiques.aspx.