Centrale des syndicats du Québec (CSQ) - Nouvelle

De nom propre à nom commun

12 décembre 2019

Il arrive qu’un nom propre de personne donne naissance à un nom commun. Cette personne peut être à l’origine d’un objet, d’un concept, d’une plante, d’une unité de mesure, etc. Certains de ces noms communs sont plus connus : ampère, braille, diesel, guillotine, jacuzzi, stradivarius.

D’autres le sont moins. Parmi eux :

Boycott. – Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le capitaine Charles C. Boycott, intendant d’un riche propriétaire irlandais, n’a pas inventé ce concept, mais en a plutôt fait les frais. Comme il refusait aux paysans de baisser leurs loyers devenus exorbitants, les habitants, agriculteurs et commerçants locaux se sont ligués contre lui et ont cessé de faire affaire avec lui ou de travailler pour lui. Ainsi, il fut en 1880 la première personne à être boycottée.

Lynchage. – C’est au juge Charles Lynch de Virginie, connu au XVIIIe siècle pour mener ses affaires de manière expéditive, que l’on doit ce terme. Il avait mis en place un procédé de justice sommaire et sans jugement, appelé loi de Lynch, qui s’est développé dans d’autres États américains et est à l’origine du mouvement raciste du Ku Klux Klan. Le nom lynchage a fait son apparition un siècle après le début de ces pratiques. Maintenant, il désigne aussi un acharnement médiatique contre quelqu’un.

Macadam. – Apparue autour de Londres au XIXe siècle, cette méthode de pavage a été développée par l’ingénieur écossais John Loudon McAdam pour remplacer les chemins de terre et les pavés. Elle consistait en un empilement de pierres concassées, puis comprimées. Cette technique a ensuite été perfectionnée par l’ajout de goudron ou de bitume pour en améliorer l’étanchéité. Maintenant, macadam désigne aussi la chaussée elle-même.

Poubelle. – Autre invention du XIXe siècle encore très pratique, la poubelle nous vient de Paris. Le préfet Eugène Poubelle obligea les propriétaires parisiens à fournir à leurs locataires un récipient destiné aux ordures ménagères. Déjà à cette époque, un tri s’effectuait. Il fallait en effet un contenant pour le verre, un pour le papier et un dernier pour ce que nous appelons maintenant les matières compostables. C’est le journal Le Figaro qui, le premier, utilisa en 1884 le terme poubelle pour désigner le récipient.

Saviez-vous que…?

Les prénoms servent aussi à désigner des objets, des concepts, etc. Un guillaume est un rabot très étroit; une jeannette, une petite planche à repasser sur pied, une julienne, une préparation de légumes coupés en minces filaments; une madeleine, un petit gâteau moelleux de forme ovale; un marcel, un débardeur; une marie-louise, un passe-partout à l’intérieur d’un cadre; une micheline, un autorail sur pneu; un oscar, une statuette remise au gagnant d’un prix dans le domaine du cinéma ou autre; une ou un salomé, une chaussure pour femme; une véronique, une passe exécutée par un torero.