Afficher toutes les réponses
Cacher toutes les réponses
  • À quel moment un membre de la CSQ qui envisage de prendre sa retraite peut renoncer à l’assurance salaire de longue durée SSQ ?

    • Si une personne travaille et est âgée de 63 ans, SSQ l'avisera qu'elle cesse de prélever la prime pour l'assurance salaire, car si cette personne devient invalide, son employeur lui versera des prestations d'invalidité pendant un maximum de deux ans, ce qui l'amènera à 65 ans. Le contrat d'assurance SSQ-CSQ se termine à cet âge.
    • Si une personne travaille et qu'elle a atteint 33 années de service aux fins de calcul au RREGOP, cette personne devrait renoncer à l'assurance salaire SSQ-CSQ, car si elle devient invalide, son employeur lui versera des prestations d'invalidité pendant un maximum de deux ans, ce qui l'amènera à 35 années de service aux fins de calcul au RREGOP. Le contrat prévoit qu'une personne en invalidité ayant atteint 35 années de service doit demander sa rente du RREGOP. Compte tenu de l'importance de celle-ci, SSQ ne versera aucune prestation à l'individu. Attention ! Seul l'individu peut savoir s'il a atteint 33 années de service au RREGOP. Ni SSQ ni le syndicat n'ont accès au dossier RREGOP d'un individu à moins que celui-ci leur en donne l'autorisation. Prenez rendez-vous avec votre syndicat pour en discuter.
    • Toute personne en bonne santé n'ayant pas 63 ans d'âge ni 33 années de service aux fins de calcul au RREGOP, mais ayant au moins 53 ans d'âge, peut décider de renoncer à l'assurance salaire de longue durée SSQ. Toutefois, cette personne doit savoir qu'en cas d'invalidité de plus de deux ans, elle se priverait de prestations de SSQ dont le montant varierait selon chaque cas. Nous vous invitons à rencontrer votre représentant syndical CSQ pour avoir une idée du montant dont vous vous priveriez dans une telle situation.
  • Comment puis-je m'y prendre pour connaître le nom des employeurs où j'ai travaillé avant 1988 dans le secteur public québécois avec un statut d'occasionnel afin de faire des rachats de service occasionnel ?

    • À défaut d’autres données, comme les T4 d’impôt, vous pouvez demander à la Régie des rentes du Québec un relevé d’employeurs pour tous les emplois que vous avez occupés depuis l’âge de 18 ans. Vous n’avez qu’à communiquer par téléphone avec la RRQ et la demande pourra se faire à la suite d’une vérification de votre identité.
    • Vous aurez donc, année après année, la liste de tous vos employeurs avec le salaire gagné. Il sera facile à ce moment-là de relever ceux du secteur public québécois et de leur demander, par écrit, le nombre de jours travaillés dans leur établissement.
    • Vous ajouterez les renseignements obtenus à votre demande de rachat de service occasionnel. Prenez rendez-vous avec votre représentant syndical CSQ, celui-ci pourra vous aider dans votre démarche.