Catherine Gauthier, Rédactrice en chef

L’éducation au coeur d’un grand rendez-vous

11 mars 2016

Catherine Gauthier, rédactrice en chef

Catherine Gauthier, rédactrice en chef

Au cours des cinq dernières décennies, le Québec a fait de grands pas pour favoriser l'accès à l'éducation de toutes et tous, et ce, du préscolaire à l'enseignement supérieur. Cette démocratisation a eu des effets importants sur la fréquentation scolaire et la réussite éducative. Or, on constate aujourd'hui que des inégalités persistent et, dans certains cas, s'accroissent. Qu'en est-il exactement ? Quel bilan peut-on faire de l'égalité des chances en éducation ?

Telle a été la question au coeur de la quatrième édition du Rendez-vous CSQ de l'éducation, les 15 et 16 mars, à Montréal. Nouvelles CSQ consacre un grand dossier à cet événement et à ses ateliers, qui ont abordé le sujet sous différents angles : petite enfance, composition de la classe, concurrence, question autochtone, immigration, formation générale des adultes, formation professionnelle et enseignement supérieur.

Si les décisions du gouvernement, ces dernières années, ont contribué à accroître les inégalités en éducation, la situation est également très préoccupante dans le réseau public des services de garde éducatifs à la petite enfance en raison des compressions sans précédent, de la modulation des tarifs et des crédits d'impôt entraînant les parents vers les garderies privées.

Or, ce réseau public contribue de façon importante au développement des tout-petits et au dépistage précoce de leurs difficultés d'apprentissage, en plus de permettre aux femmes un meilleur accès au marché du travail et d'offrir aux familles un soutien essentiel et l'assurance que leurs enfants seront bien outillés pour l'école. Nouvelles CSQ fait le point sur la situation, présente un aperçu de l'importante mobilisation et des moyens d'action à venir pour sauver le réseau.

Bonne lecture !