Centrale des syndicats du Québec (CSQ) - Single

Maude Boulanger, Agente de communications – Campagnes et Grand public, Oxfam-Québec

Il est temps de mettre fin à l'ère des paradis fiscaux

11 mars 2016

Chaque dollar perdu dans les paradis fiscaux est une occasion ratée de lutter contre la pauvreté et les inégalités, ici comme ailleurs. La fiscalité, à l'heure actuelle, est au cœur de la crise des inégalités. Les 1 % les plus riches possèdent désormais davantage que les 99 % restants.

L'évitement fiscal (légal, surtout pratiqué par les entreprises) et l'évasion fiscale (illégale, surtout le fait des particuliers) permettent aux individus les plus riches et aux compagnies de maximiser les richesses qu'ils tirent de l'économie et empêchent les gouvernements de jouer leur rôle, soit celui de financer adéquatement l'éducation, la santé et les services sociaux dont dépendent la classe moyenne et les plus pauvres. Les fuites fiscales concourent à rompre le lien social dont le gouvernement devrait être garant en établissant des mécanismes de redistribution de la richesse.

Dans les pays en développement, les impôts représentent une source de revenus vitale, stable et durable. Selon Oxfam, près d'un tiers de la fortune des riches Africains, soit 500 milliards de dollars, est placé sur des comptes offshores dans des paradis fiscaux. On estime que cela représente un manque à gagner fiscal de 14 milliards de dollars par an. Cette somme couvrirait, à elle seule, les soins de santé susceptibles de sauver la vie de 4 millions d'enfants et permettrait d'employer suffisamment d'enseignantes et d'enseignants pour pouvoir scolariser tous les enfants africains.

Au Canada et au Québec, c'est à coup de milliards de dollars que les gouvernements pourraient réinvestir dans les services essentiels s'ils luttaient efficacement contre les paradis fiscaux.

Éliminer les paradis fiscaux est donc une étape critique pour redistribuer la richesse et renverser les inégalités économiques extrêmes.

Participez à notre action citoyenne !

Dans le cadre de la campagne À égalité ! Oxfam-Québec et le collectif Échec aux paradis fiscaux vous invitent à prendre part à une action collective visant à mettre fin à l'ère des paradis fiscaux.

L'objectif ? Rassembler des instances qui représentent formellement les secteurs sociaux et économiques qui sont indirectement touchés par les paradis fiscaux. Il s'agit des domaines et filières d'activité confrontés à des coupes et à des restrictions importantes engendrées par l'incapacité de l'État à générer les revenus qu'il devrait.

Nous souhaitons mobiliser ces acteurs autour d'une déclaration commune dénonçant les paradis fiscaux et leurs effets sur la société. Vous avez envie de contribuer à ce projet rassembleur ou d'en savoir plus à son sujet ? Visitez oxfam.qc.ca/a-egalite ou écrivez à boulangerm@oxfam.qc.ca.

Vous avez envie de mieux comprendre les effets des paradis fiscaux sur votre secteur ? Dès avril 2016, nous lancerons une série de conférences animées par Alain Deneault, chercheur au Réseau pour la justice fiscale Québec et auteur de Offshore : paradis fiscaux et souveraineté criminelle et Paradis fiscaux : la filière canadienne (Écosociété). Pour en savoir plus, consultez le site Web d'Oxfam-Québec.

Ensemble, nous pouvons mettre fin à l'ère des paradis fiscaux ! Ensemble, À égalité !