Centrale des syndicats du Québec (CSQ) - Single

Stéphane Lapointe, Président de la FPEP-CSQ

Un programme ambitieux pour l'année qui s'amorce

8 octobre 2015

Dans la foulée du 41e Congrès de la CSQ, la Fédération du personnel de l'enseignement privé (FPEP-CSQ) prend le virage du renouveau syndical, particulièrement en matière d'information et de consolidation de ses actions syndicales. C'est dans ce contexte qu'elle a lancé, au début octobre, la campagne « Mes idées, mes valeurs, ma fierté, ma fédé ! », dont les différents volets permettront de rapprocher l'action syndicale des préoccupations des membres.

Dans un premier temps, la Fédération ira à la rencontre des personnes salariées, dans plusieurs régions du Québec, afin de mieux cerner leurs préoccupations et de discuter des enjeux vécus dans les établissements privés.

Des outils efficaces

Une particularité importante : les membres des conseils exécutifs de la très grande majorité des syndicats affiliés à la FPEP-CSQ ne sont pas libérés pour effectuer leur tâche syndicale. Voilà pourquoi des outils leur seront proposés pour faciliter, entre autres, les échanges d'information avec leurs membres et leur participation à la vie syndicale. Parmi ces éléments, on compte notamment des capsules vidéo portant sur des sujets d'intérêts syndicaux qui permettront de sensibiliser le plus grand nombre possible de membres sur certaines questions.

Des enjeux liés à l'action professionnelle

Par ailleurs, au cours de l'année, la Fédération accordera une importance particulière au développement de l'action professionnelle. Elle poursuivra, notamment, sa recherche sur l'utilisation des technologies et son incidence sur la charge de travail. De plus, par l'entremise de son Comité d'action professionnelle sur l'autonomie et l'organisation du travail, elle veillera à élaborer des stratégies pour résoudre des problématiques d'organisation du travail qui sont vécues par ses membres, en s'appuyant sur une approche d'enquête sur la santé mentale au travail.

Du pain sur la planche

Du côté des relations du travail, la Fédération compte vingt-cinq dossiers de négociation en cours ou à débuter. Dans un contexte difficile de coupes budgétaires et de tentatives de récupération de la part des différents employeurs, la mobilisation des membres pour maintenir le rapport de force nécessaire à la conclusion d'ententes satisfaisantes représentera un important défi cette année. La Fédération veillera donc à favoriser une meilleure préparation des membres à leur négociation.

Tous ces champs d'intervention ne représentent qu'une partie du programme que la Fédération s'est donné pour l'année qui s'amorce. Et tout cela, en continuant d'offrir des services de qualité à ses membres.

Des gestes de solidarité importants

La négociation du secteur public et les nombreuses coupes du gouvernement qui ne cessent de s'additionner préoccupent les membres de la FPEP-CSQ. Un grand nombre d'entre eux a d'ailleurs participé à la manifestation du Front commun, le 3 octobre dernier. Ils ont aussi été invités à témoigner leur solidarité envers leurs collègues du secteur public.