Centrale des syndicats du Québec (CSQ) - Single

Un changement de cap s'impose

8 octobre 2015

La FIPEQ-CSQ maintient la pression sur la ministre de la Famille. Outre la récupération des crédits d'impôt au privé et la contribution du fédéral, elle réclame :

  • une hausse accélérée du nombre de places à contribution réduite en CPE et en milieu familial régi, basée sur une évaluation des besoins réels des parents par région ;
  • le gel de la contribution parentale ;
  • un moratoire sur l'octroi des places en garderie privée non subventionnée ;
  • l'assurance que les places subventionnées soient plus avantageuses financièrement pour l'ensemble des familles ;
  • le renforcement du contrôle fiscal à l'égard du crédit d'impôt pour frais de garde d'enfants.

À ne pas manquer : trois vidéos présentant des intervenantes en petite enfance partageant, avec passion, leur expérience éducative avec les enfants et les mesures qu’elles adoptent pour offrir un service de qualité.

Le quotidien des intervenantes en petite enfance dans les services de garde L'apprentissage par le jeu dans les services de garde