Centrale des syndicats du Québec (CSQ) - Single

Catherine Gauthier, Rédactrice en chef

Cessons les compressions et réinvestissons en éducation !

8 octobre 2015

Le gouvernement doit mettre fin aux compressions et réinvestir minimalement le milliard de dollars qu’il a sabré dans le réseau public d’éducation depuis cinq ans. Voilà le message qu’a lancé au gouvernement, le 30 août dernier, une importante coalition représentant plus d’un million d’élèves fréquentant le réseau public, leurs parents, ainsi que la majorité des quelque 200 000 personnes qui y travaillent.

Fait important à souligner : cette coalition est composée de la Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ), de la Fédération québécoise des directions d’établissements d’enseignement (FQDE), de la CSQ, de la Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE-CSQ), de la Fédération du personnel de soutien scolaire (FPSS-CSQ) et de la Fédération des professionnelles et professionnels de l’éducation du Québec (FPPE-CSQ).

Ensemble, elles ont lancé le macaron « Unis pour l’éducation publique », un outil visant à rassembler celles et ceux qui souhaitent que l’éducation publique soit une véritable priorité nationale. La coalition a aussi invité la population à adhérer à cette cause, notamment par l’intermédiaire des médias sociaux.

Lors de la conférence de presse, les organisations ont rappelé que les mesures d’austérité imposées en éducation ont des conséquences désastreuses sur la persévérance et la réussite scolaires des enfants. Elles ont aussi insisté sur l’urgence de réinvestir dans l’avenir de nos jeunes.

Par ailleurs, l’AREQ-CSQ (l’Association des retraitées et retraités de l’éducation et des autres services publics du Québec) a appuyé cette initiative. Elle a aussi invité ses 57 000 membres, qui ont contribué à bâtir un réseau public d’éducation de qualité, à adhérer à cette campagne.