Centrale des syndicats du Québec (CSQ) - Nouvelle

3. Contrôler le coût des médicaments

9 mai 2012

Les actions du gouvernement

■ Maintient la règle des 15 ans prolongeant l’inscription des médicaments brevetés à la liste des médicaments remboursés par la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ), ce qui représente un manque à gagner de 200 millions par année en moyenne ;

■ Maintient une politique favorable aux compagnies fabriquant des médicaments brevetés en les subventionnant largement. Ainsi, l’industrie pharmaceutique dépense 498 millions de dollars en recherche et développement, mais elle obtient un crédit d’impôt de 0,67 $ pour chaque dollar dépensé ;

■ Adopte une politique du médicament favorable à l’industrie par le fait qu’elle ne comporte aucune mesure de réduction des coûts ni d’encadrement des pratiques de marketing.


ET POURTANT !

✔ Entre 1985 et 2009, les dépenses totales en santé ont augmenté en moyenne de 5,8 % par année, alors que les dépenses en médicaments prescrits ont augmenté en moyenne de 10,8 % par année, devenant ainsi le poste budgétaire le plus inflationniste, représentant 18 % de l’ensemble des dépenses ;

✔ Grâce à des politiques d’achat de médicaments par appels d’offres, la Nouvelle-Zélande a réussi à contrôler ses dépenses en médicaments ;

✔ La croissance annuelle des coûts des médicaments prescrits par habitant de 1996 à 2006 se compare comme suit :

Québec : 10,9 % ;
Canada : 9,6 % ;
Colombie-Britannique : 5,71 % ;
Nouvelle-Zélande : 0,15 %.


LES SOLUTIONS PUBLIQUES DE LA CSQ

☛ Reconnaître la thérapie médicamenteuse comme faisant partie intégrante du système de santé ;

☛ Instaurer un régime public entièrement universel d’assurance médicaments ;

☛ Abolir la règle des 15 ans prolongeant le remboursement des médicaments brevetés ;

☛ Adopter une politique d’achat des médicaments au plus bas coût ;

☛ Adopter des mesures d’encadrement serré des pratiques de promotion et de marketing de l’industrie pharmaceutique ;

☛ Assouplir l’obligation de renouvellement mensuel des ordonnances ;

☛ Mettre un terme au système de ristournes aux pharmaciens versées par les manufacturiers sur les médicaments génériques.