Centrale des syndicats du Québec (CSQ) - Nouvelle

Solidaire des travailleuses et travailleurs d’ABI!

2 mars 2018

2 mars 2018. – La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) souhaite exprimer son entière solidarité envers les travailleuses et travailleurs de l’Aluminerie de Bécancour (ABI), en lockout depuis le 11 janvier. C’est pourquoi elle a répondu présente à l’appel de soutien financier du Syndicat des Métallos, section locale 9700.

Rappelons que les discussions allaient pourtant bon train et que le syndicat avait même accepté de considérer un régime de retraite à financement salarial, où le risque reposait sur les épaules des travailleuses et travailleurs.

Malgré cela, la partie patronale a décidé de rompre les pourparlers et de proposer une offre finale qui a été rejetée par les syndiqués. Les propriétaires, Alcoa et Rio Tinto, ont alors décrété un lockout qui touche les 1 030 travailleuses et travailleurs d’ABI dans les régions de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

La présidente de la CSQ, Louise Chabot, adresse ces quelques mots aux travailleuses et travailleurs lockoutés :

« La CSQ est à vos côtés dans cette lutte qui s'annonce déterminante non seulement pour vos conditions de travail, mais également pour l’économie de votre région. Continuez de vous tenir debout! Vous avez tout notre soutien dans cette bataille pour défendre vos droits syndicaux. ABI doit entendre raison et respecter le droit à la négociation. Solidarité! »

Pour plus d’informations et pour exprimer votre solidarité, consultez le site : www.metallos.org/lockout-abi