Centrale des syndicats du Québec (CSQ) - Nouvelle

Projet d’école à charte au Technopôle Angus | Une aberration selon la CSQ!

11 avril 2018

Montréal, le 11 avril 2018. – « Ce n’est pas vrai qu’un promoteur privé va faire entrer des écoles à charte au Québec! C’est loin d’être un projet souhaité et souhaitable, c’est en fait une aberration. »

La présidente de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), Louise Chabot, dénonce fermement le projet d’école primaire présenté hier soir par la Société de développement Angus (SDA) pour le quartier Rosemont, à Montréal.

La présidente déplore que le modèle proposé soit une école à charte, financée à 100 % par les fonds publics et gérée par des intérêts privés.

« On fait miroiter un projet d’école de rêve qui serait la solution pour favoriser la réussite des élèves. Or, l’école financée et gérée à 100 % par le public peut offrir un tel environnement stimulant et riche, si on lui consacre les ressources nécessaires », ajoute Louise Chabot.

Pour la Centrale, ce genre de projet cache d’autres intentions, notamment celles de privatiser l’éducation : « C’est extrêmement grave. De plus, dans ce type d’école à charte, l’exemple américain démontre abondamment que l’entière responsabilité de la réussite est mise sur le dos du personnel enseignant, en omettant totalement les autres causes qui peuvent expliquer les difficultés et les échecs scolaires », s’indigne la leader syndicale.

Enfin, puisque ce genre de projet n'est pas prévu dans la Loi sur l’instruction publique, la présidente de la CSQ souhaite que le ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, se positionne rapidement contre ce projet.