Centrale des syndicats du Québec (CSQ) - Nouvelle

Négociation avec le CISSS de la Côte-Nord | Une entente de principe avantageuse pour le SIISNEQ-CSQ et ses membres

6 mai 2019

Baie-Comeau, le 6 mai 2019. – Le Syndicat des intervenants et intervenantes de la santé du Nord–Est-du-Québec (SIISNEQ-CSQ) vient de conclure une entente de principe avec le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord dans le cadre de ses négociations locales. Cette entente aura des retombées positives pour ses 1 000 membres infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes.

La présidente du SIISNEQ-CSQ, Nathalie Savard, se réjouit de l’entente intervenue qui permet aux membres du SIISNEQ-CSQ de la Côte-Nord de conserver leurs acquis et également d’obtenir des gains significatifs.

« Cette entente aura des effets positifs à la fois pour nos membres et pour la population de la région. Au cours des discussions et échanges avec l’employeur, nous avons réussi à nous entendre sur des solutions innovatrices pour corriger des problèmes d’attraction et de rétention de personnel, d’épuisement, d'heures supplémentaires, de surcharge de travail et de stabilité dans les équipes de travail. De plus, les améliorations qui seront apportées aux conditions de travail permettront aussi de maintenir des soins sécuritaires aux patientes et patients », explique Nathalie Savard.

Une différence réelle

La leader syndicale ajoute que l’entente prévoit le rehaussement des postes pour toutes les infirmières et infirmières auxiliaires à temps complet. Quant aux inhalothérapeutes, ils sont assurés d’un minimum de sept jours de travail sur quatorze jours.

« Nous avons enclenché cette négociation avec la ferme volonté d’obtenir une entente qui ferait une réelle différence pour les infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes que nous représentons. D’ailleurs, lors de nos discussions, nous avons toujours tenu compte des particularités de chaque endroit de ce vaste territoire qu’est la Côte-Nord, lequel s’étend de Blanc-Sablon à Tadoussac », soutient la présidente du SIISNEQ-CSQ.

Nathalie Savard conclut en précisant que les membres du syndicat seront invités au cours des prochains jours à se prononcer sur cette entente de principe.

Rappelons que cette négociation a été rendue nécessaire à la suite de la fusion des CISSS. Dix conventions collectives ont ainsi été unifiées.