Centrale des syndicats du Québec (CSQ) - Nouvelle

Lancement de la plateforme numérique La CLEF | La CSQ salue le rôle de Télé-Québec

24 janvier 2018

Montréal, le 24 janvier 2018. – La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) salue le lancement de la plateforme numérique La CLEF annoncé aujourd’hui conjointement par le ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, et la ministre de la Culture et des Communications, Marie Montpetit.

Un leadership pédagogique

La vice-présidente de la CSQ, Line Camerlain, se réjouit tout particulièrement de l’implication de Télé-Québec dans le projet : « La chaîne Télé-Québec a toujours joué un rôle majeur dans le maillage entre la culture et l’éducation. Par les émissions et plateformes qui y ont été développées depuis sa création, cette institution a toujours exercé un leadership pédagogique et a toujours su concevoir des projets qui permettent de transmettre des connaissances aux tout-petits », souligne la vice-présidente.

L’importance d’agir tôt

La CSQ reconnaît également l’importance du projet La CLEF pour contribuer à rehausser la littératie : « Apprendre à compter, lire et écrire, c’est la base pour l’éducation d’un enfant. La mise en place de ce genre d’outils permet d’agir tôt, et cela, dans un souci d’égalité des chances. La plateforme permettra certainement à plusieurs familles d’avoir accès à des ressources et à des conseils pour développer notamment le goût de la lecture à la maison », ajoute la leader syndicale.

Cette dernière ajoute que l’enjeu de l’analphabétisme est encore trop présent au Québec et que des initiatives comme celle du programme La CLEF permettent d’agir à la source : « Pour nous, c’est un outil stimulant qui s’ajoute au travail remarquable du personnel scolaire pour accroître l’apprentissage de la littératie et de la numératie dans les écoles. »

Une contribution à reconnaître

En terminant, la vice-présidente de la CSQ constate que l’annonce d’aujourd’hui témoigne d’une grande reconnaissance envers Télé-Québec et de son double mandat, éducatif et culturel : « Nous voyons à quel point le gouvernement fait preuve d’une grande confiance envers cette institution qui fait notre fierté depuis de nombreuses années. Nous espérons donc que cela se traduira également dans la prochaine politique culturelle qui devrait être présentée dans les prochains mois, car la contribution de Télé-Québec à notre culture, au milieu de l’éducation et à la promotion de la langue française est indéniable », conclut Line Camerlain.