Centrale des syndicats du Québec (CSQ) - Nouvelle

La solidarité internationale au profit de l’éducation

29 janvier 2018

29 janvier 2018. – Partout à travers le monde, le personnel de l’éducation est devenu une cible de choix pour des gouvernements de droite et populistes. Ces derniers s’ingèrent dans les établissements scolaires en imposant une vision comptable de l’éducation. En plus de tenter d’affaiblir le mouvement syndical, ils se désinvestissent en privatisant de grands pans de l’éducation.

Pour contrer ce vent de désengagement, la Commission internationale sur le financement Global Education Opportunity a mis sur pied l’Initiative pour le personnel de l’éducation. Ce groupe de travail rassemble des experts qui se concerteront pour fournir, à l’échelle planétaire, une vision pour un accès d’une ampleur historique à l’éducation de qualité ainsi que des solutions pour valoriser le personnel de l’éducation. Soulignons que Daniel B. Lafrenière, secrétaire-trésorier de la Centrale des syndicats du Québec CSQ) et membre du bureau exécutif de l’Internationale de l’éducation (IE), agira à titre d’expert au sein de ce groupe de travail, alors que la présidente de l’IE, Susan Hopgood, agira comme vice-présidente.

« Cela nous permettra, notamment, de contrecarrer l’idéologie néolibérale des gouvernements qui nient l’expertise professionnelle du personnel, qui ne les consultent peu ou pas et qui imposent à nos écoles la concurrence, la décentralisation, la privatisation ou la commercialisation. À terme, sans surprise, ces approches mercantiles réduisent les ressources, entraînent des pertes d’emplois et détériorent les conditions de travail. Tout cela a nécessairement un impact sur l’accessibilité et la qualité de l’éducation! »

Rappelons que la Commission internationale sur le financement Global Education Opportunity, issue de l’UNESCO, est composée de membres de gouvernements, de cinq lauréats du prix Nobel, en plus de leaders et de chercheurs influents notamment en éducation, en économie et en santé.

Un pas de plus dans la bonne direction

Par ailleurs, le personnel de soutien et professionnel de l’éducation sera, pour la première fois, au cœur d’une grande conférence internationale à Bruxelles en mai 2018.

« Ce sera l’occasion de réfléchir aux enjeux du travail spécifiques au personnel de soutien et professionnel. On y abordera également leur contribution et leur rôle importants, de concert avec le personnel enseignant, pour une éducation accessible et de qualité. Je suis fier d’avoir contribué, dans le cadre de mon mandat à l’IE, à la création de cet événement mondial auquel plusieurs fédérations de la CSQ participeront. Cette initiative est un bel exemple de la contribution de notre grande Centrale à l’échelle internationale », conclut Daniel B. Lafrenière.