Centrale des syndicats du Québec (CSQ) - Nouvelle

Grande première mondiale | La Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais lance des capsules éducatives mettant en vedette une marionnette trans

31 août 2018

L’initiative a pour but de contribuer à développer les compétences relationnelles des jeunes, des parents et des éducateurs à l’égard des enfants qui explorent leur identité de genre.

Montréal, le 5 septembre 2018. – De plus en plus d’enfants manifestent dès le très jeune âge leur identité ou expression de genre qui ne se conforment pas aux normes sociales liées au sexe assigné à la naissance. Pour accompagner les parents, les proches et développer les compétences relationnelles des autres enfants et de leurs pairs, la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais lance ainsi trois capsules de sensibilisation, en anglais et en français, mettant en vedette la toute première marionnette trans.

Les vidéos mettent en vedette Julien, une marionnette trans, et seront disponibles gratuitement et libres de droits en anglais et en français sur le site Internet de la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais, ainsi que sur les sites de ses partenaires. Elles seront accompagnées de quatre fascicules pédagogiques permettant aux parents, aux milieux éducatifs, aux services de garde et aux organismes communautaires d’utiliser ce matériel dans leur milieu respectif afin de soutenir et d’aider les jeunes dans leurs saines habitudes de vie émotionnelles et relationnelles.

Une communauté stigmatisée

Preuve des incompréhensions encore présentes vis-à-vis de la communauté trans, le sondage pancanadien Réalités LGBT, réalisé par la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais l’été dernier, révélait que 98 % des personnes trans sondées ont ressenti des sentiments de désarroi, de solitude, d’isolement ou de découragement liés à leur identité ou à leur expression de genre. Par ailleurs, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse estime qu’une place importante aux mesures d’éducation et de sensibilisation doit être accordée dans les plans d’action, à la fois sur les réalités des personnes trans et sur les préjugés dont elles sont victimes.

« Notre but, à la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais, est de développer des environnements positifs et bienveillants afin de stimuler les saines habitudes de vie relationnelles et émotionnelles, a affirmé Jasmin Roy, président de la Fondation. De plus en plus d’études révèlent que les compétences sociales et émotionnelles jouent un rôle essentiel dans le fait d’être un bon élève, de devenir un bon citoyen et de se faire une place dans le monde du travail. En favorisant des scénarios où la marionnette échangera avec sa famille, ses proches, mais surtout avec les jeunes de son âge, nous ouvrons le dialogue afin de permettre aux jeunes et à leur entourage de se sensibiliser à une réalité qui n’est pas nécessairement la leur. »

« Les enfants qui explorent leur identité ou expression de genre sont plus vulnérables, a ajouté Julien Leroux-Richardson, président de l’Aide aux trans du Québec (ATQ). En plus de développer les compétences émotionnelles et relationnelles des jeunes avec les élèves qui ne s'identifient pas aux stéréotypes de genres traditionnels ou qui explorent d’autres avenues, les capsules et l'outil pédagogique permettront aussi aux adultes d'améliorer ces mêmes compétences pour mieux soutenir ces enfants. »

« Le projet créé par la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais est extrêmement porteur. La TD est très fière de permettre la réalisation de ces outils éducatifs qui offriront, à l’entourage d’enfants vivant une grande période de questionnements, la possibilité d’ouvrir le dialogue de façon respectueuse et constructive, mentionne Samia Medelci, du Groupe Banque TD. C’est grâce à ce genre d’initiatives que nous ouvrons des portes à un avenir plus inclusif. »

« Notre centrale est toujours heureuse de s’associer à des projets qui contribuent au respect et au mieux-être des personnes. Nous sommes persuadés que ce projet de la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais aura des retombées positives pour les enfants eux-mêmes et aussi pour leur entourage », souligne Line Camerlain, vice-présidente de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).

La Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais

Créée en 2010, la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais a comme première mission de lutter contre l’intimidation, la violence et la discrimination faites aux enfants en milieu scolaire au primaire et au secondaire. La Fondation favorise la création de milieux bienveillants pour les élèves en soutenant et en organisant diverses initiatives qui visent une meilleure intervention auprès des victimes, des agresseurs et des témoins. La Fondation se donne le mandat de contribuer à la recherche de solutions durables aux problèmes de violence et d’intimidation dans tous les milieux de vie et ultimement, à la prévention en santé mentale des jeunes touchés. Jasmin Roy et Sophie Desmarais, marraine de la Fondation, sont désormais enregistrés auprès des Nations unies comme représentants de la société civile ECOSOC.