Centrale des syndicats du Québec (CSQ) - Nouvelle

Entente de principe pour le personnel enseignant de la commission scolaire Kativik

1 février 2018

Montréal, le 1er février 2018. – Les représentants de l’Association des employés du Nord québécois (AENQ-CSQ) annoncent qu’ils sont parvenus à une entente de principe dans le cadre du renouvellement du contrat de travail du personnel enseignant de la Commission scolaire Kativik. Conséquemment, tous les moyens de pression exercés sont suspendus, y compris la grève générale illimitée qui devait commencer cette semaine.

« Près de trois ans après la fin de notre contrat de travail, il était temps que la partie patronale mette du sien pour conclure une entente de principe. Nous avons fait des avancées, de sorte que nous estimons pouvoir améliorer le quotidien du personnel enseignant de la Commission scolaire Kativik », a déclaré M. Larry Imbeault, président de l’AENQ-CSQ.

Cette entente prévoit notamment l’ajout de ressources pour soutenir les enseignantes et enseignants et aider les élèves en difficulté, tout en améliorant des processus qui y sont liés. On compte également un ajout de congés de maladie en lien avec la réalité du Nord québécois, ainsi qu’une bonification des conditions relatives au logement. Les clauses dites intersectorielles, comme le salaire et le régime de retraite, sont celles négociées par le Front commun en 2015.

La présidente de la FSE-CSQ, Mme Josée Scalabrini, s’est dite satisfaite qu’on en arrive à une entente, mais dénonce que les enseignantes et enseignants aient eu à déployer autant d’efforts pour faire bouger la partie patronale. « Le personnel enseignant du Nord québécois mérite assurément plus d’égards que ce que le gouvernement lui a donné en étirant démesurément les pourparlers. Je l’invite sérieusement à revoir l’ensemble de ses pratiques et à porter une attention particulière aux conditions d’enseignement et d’apprentissage dans les communautés autochtones du Québec », a-t-elle déclaré.

L’entente de principe sera présentée aux enseignantes et enseignants lors d’assemblées générales qui se tiendront le 6 février prochain. Rappelons que le contrat de travail du personnel enseignant de la Commission scolaire Kativik était échu depuis le 31 mars 2015.

Profils

La FSE-CSQ regroupe 35 syndicats représentant plus de 65 000 enseignantes et enseignants de commissions scolaires de partout au Québec. Elle compte parmi ses membres du personnel enseignant de tous les secteurs : préscolaire, primaire, secondaire, formation professionnelle et formation générale des adultes. Elle est affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).

L’AENQ-CSQ est une association syndicale qui regroupe le personnel enseignant et le personnel de soutien des commissions scolaires Crie et Kativik, le personnel enseignant de deux écoles Atikamekw et d’une école innue, en plus des travailleuses et travailleurs de deux CPE d’Eeyou Istchee. Elle compte plus de 1 600 membres travaillant dans les neuf communautés cries d’Eeyou Istchee et les quatorze communautés inuites du Nunavik, ainsi qu’à Wemotaci, Opitciwan, Lac‑John Matimekush, Montréal, Gatineau et Saint-Jérôme. Elle est affiliée à la Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE-CSQ) et à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).