Centrale des syndicats du Québec (CSQ) - Nouvelle

Crise à la Cité de la Santé de Laval | Le SIIIAL-CSQ exige qu’on règle le « vrai problème »

30 janvier 2018

Laval, le 30 janvier 2018. – « La situation du manque de personnel à la Cité de la Santé de Laval est le symptôme d’un problème beaucoup plus grave, celui du sous-financement flagrant de notre réseau public de santé et de services sociaux. Plutôt que de gérer au jour le jour les crises en obligeant notamment le temps supplémentaire, les administrateurs et dirigeants du Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval (CISSS de Laval) devraient exiger de Québec un financement adéquat pour stabiliser les équipes de soins en nombre suffisant. »

La présidente du Syndicat des infirmières, inhalothérapeutes et infirmières auxiliaires de Laval (SIIIAL-CSQ), Isabelle Dumaine, croit que les administrateurs et dirigeants du CISSS de Laval auraient intérêt à poser le bon diagnostic sur les événements des derniers jours.

« Le manque de personnel dure depuis trop longtemps et les infirmières n’en peuvent tout simplement plus. C’est l’appel à l’aide qu’elles ont voulu lancer en déclenchant des sit-in spontanés. Les solutions temporaires ne suffisent plus. Le personnel est épuisé et, si on ne règle pas le problème en embauchant des infirmières, la situation va finir par exploser », prévient Isabelle Dumaine.

Une crise créée par Québec

La leader syndicale ajoute que la crise que traverse la Cité de la Santé de Laval n’est pas unique à cet établissement. Des situations semblables couvent dans de nombreuses autres régions à travers le Québec.

« On ne peut pas compresser et couper les budgets année après année et penser que cela n’aura pas de conséquences sur le personnel et la dispensation des soins à la population. Il serait temps que nos administrateurs se sortent la tête du sable et regardent la réalité. Le financement de notre réseau public de santé et de services sociaux est nettement insuffisant et ils doivent exiger du gouvernement du Québec les sommes nécessaires pour corriger rapidement la situation », plaide Isabelle Dumaine.

Des responsabilités morales pour les administrateurs

En terminant, la présidente du SIIIAL-CSQ invite les administrateurs à prendre leurs responsabilités morales et à cesser d’exécuter des commandes budgétaires totalement déconnectées de la réalité. « C’en est rendu à un point que nos infirmières sont même inquiètes par la qualité des soins qu’elles dispensent, malgré leur professionnalisme et leur bonne volonté », conclut Isabelle Dumaine.

Profil du SIIIAL-CSQ

Le Syndicat des infirmières, inhalothérapeutes et infirmières auxiliaires de Laval (SIIIAL-CSQ) représente près de 2 500 infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes travaillant dans les établissements de santé répartis sur le territoire du plus grand CSSS du Québec, le CSSS de Laval : l’hôpital Cité-de-la-Santé, cinq CHSLD, sept CLSC, incluant des points de services, le Centre ambulatoire régional de Laval (CARL), le Centre intégré de services de première ligne de l’ouest de l’Île (CISPLOI) ainsi que les infirmières de l'Agence de santé et services sociaux de Laval.