Violence envers les enseignants en grève du KTOS, Chypre

Montréal, le 25 mai 2010

 

Monsieur Demetris Christofias
Président de la République de Chypre
Palais présidentiel
1400 Nicosie
République de Chypre
Fax : (357) 22 663799

Courriel : info@presidency.gov.cy

 

Monsieur le Président,

Au nom de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), qui regroupe 180 000 membres œuvrant dans les services publics au Québec, je m’adresse à vous afin de vous faire part de notre profonde inquiétude au regard de la situation de détresse qui a été portée à notre attention par le Cyprus Turkish Teachers' Trade Union (KTOS), le syndicat d'enseignants de secondaire, basé au nord de Chypre.

Les membres du KTOS ont entamé des protestations à la suite des changements décidés de façon unilatérale au système éducatif du nord de Chypre, incluant notamment la fermeture de l’Institut de formation des enseignants. Considérant que ces mesures pouvaient nuire à un enseignement public de qualité au nord de Chypre, le KTOS est entré en grève au début du mois d'avril, afin de soutenir les revendications de ses membres. Les autorités locales et la police ont répondu aux actions syndicales par la violence. Une telle répression, injustifiée face à ces protestations pacifiques, contrevient aux législations européenne et internationale et viole les droits syndicaux des enseignants concernés.

Les conventions 87 et 98 de l'Organisation internationale du Travail (OIT) garantissent le droit à la liberté syndicale et à la négociation collective. La CSQ souhaite rappeler à votre gouvernement que l'OIT reconnaît le droit de grève comme un droit fondamental des travailleuses et des travailleurs et de leurs organisations, protégé à l'échelle internationale, à condition que ce droit soit exercé de façon pacifique. L'Article 6 de la Charte sociale européenne souligne également le droit de grève pour autant qu'il s'agisse d'exercer de façon efficace le droit de négociation collective.

À cet égard, la CSQ exhorte votre gouvernement et les autorités locales à prendre des mesures immédiates afin de veiller à ce que les droits civils et syndicaux des citoyennes et des citoyens, incluant les membres du KTOS au nord de Chypre, soient respectés, et que les organisations d’enseignantes et d'enseignants soient consultées, à l'avenir, sur toutes les politiques éducatives dans le but de garantir la mise en place d'une éducation publique de qualité dans tous les pays.

Je vous prie de recevoir, Monsieur le Président, mes sentiments distingués.

 

Le président,

 

Réjean Parent

 

c. c. :

- M. Recep Tayyip Erdogan, Premier ministre de la République de Turquie
Courrier électronique : tayyip.erdogan@tbmm.gov.tr

- Représentation de la Commission européenne à Chypre
Courrier électronique : comm-rep-cy@ec.europa.eu

- Représentation de la Commission européenne en Turquie
Courrier électronique : delegation-turkey@ec.europa.eu

- Cyprus Turkish Teachers’Trade Union (KTOS)
Courrier électronique : ktos@ktos.org

- Cyprus Turkish Secondary Education Teachers’Union (KTOEOS)
Courrier électronique : ktoeos@analiz.net

- Cyprus Greek Teachers’Organisation (POED)
Courrier électronique : poed@cytanet.com.cy

- Organisation of Secondary School Teachers of Cyprus (OELMEK)
Courrier électronique : info@oelmek.com.cy

- Association of Teachers of Technical Education Cyprus (OLTEK)
Courrier électronique : oltek.t@cytanet.com.cy