Éducation pour tous et Sommet du G20

Montréal, le 5 novembre 2010

 

Le très honorable Stephen Harper
Premier ministre du Canada
Chambre des communes
Ottawa, Ontario K1A 0A6

Harper.S@parl.gc.ca

Monsieur le Premier Ministre,

À titre d’organisation syndicale québécoise regroupant plus de 180 000 membres dans les services publics, principalement dans le secteur de l’éducation, la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) souhaiterait attirer votre attention sur ce qui suit.

En tant que chef de gouvernement qui participera à la prochaine réunion du G20 à Séoul, vous êtes particulièrement sensibilisé aux graves turbulences que traverse actuellement l’économie mondiale. Le Canada, même s’il tire mieux son épingle du jeu que plusieurs autres pays, n’est pas à l’abri d’une aggravation de sa conjoncture.

Nous croyons néanmoins que ces difficultés économiques réelles ou anticipées ne doivent pas servir de prétexte aux pays du G20 pour remettre en cause les engagements qu’ils ont contractés envers les pays du Sud, particulièrement en matière d’éducation.

À l’occasion du récent Sommet de l’ONU à New York auquel votre gouvernement a participé, une série de manifestations ont appelé à une action immédiate pour réaliser le deuxième objectif du Millénaire pour le développement : l’éducation primaire universelle.

Il faut rappeler qu’une éducation de qualité pour tous, tout particulièrement pour les filles, demeure un objectif atteignable dans tous les pays. Comme le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, déclarait durant le Sommet : « nos pays doivent démontrer une forte volonté politique afin de mobiliser les ressources nécessaires à la réalisation de l’Éducation pour tous (EPT) d’ici à 2015 ».

L’annonce d'un nouveau financement significatif faite lors de ce Sommet a réjoui les groupes de défense de l’éducation qui se félicitent de ce regain de dynamisme autour de la cause de l’Éducation pour tous (EPT).

Toutefois, nous croyons qu’il reste beaucoup à faire et nous exhortons votre gouvernement ainsi que les autres dirigeants mondiaux à redoubler d’efforts pour s’assurer que les ressources financières et les politiques appropriées soient mises en œuvre afin d’atteindre les objectifs visés.

Il est impérieux que ce Sommet du G20 accorde son appui aux stratégies et aux financements de l’éducation, en reconnaissant qu’il s’agit là du meilleur investissement possible pour la prospérité et la reprise mondiale, et le fondement d’une paix durable pour l'avenir.

Je vous prie de recevoir, Monsieur le Premier Ministre, nos salutations distinguées.

 

Réjean Parent
Président
Centrale des syndicats du Québec (CSQ)

 

c.c. Fred Van Leeuwen, secrétaire général de l’Internationale de l’Éducation (IE)

Téléc. : 32 2 224 0606