Solidarité sociale et lutte à l’exclusion

Ce que les partis proposent

  Parti libéral du Québec Parti québécois Coalition avenir Québec Québec solidaire
Mesures de soutien au revenu
  • Soutien aux familles :
    • Une allocation annuelle de 150 $ à 300 $ pour les familles.
  • Investir 153 M$ par année dans des mesures pour les personnes ainées, notamment en augmentant la rente de retraite de 8,4 % par année et en donnant la possibilité de reporter son versement à l'âge de 75 ans.
 
  • Remplacer le crédit d’impôt pour enfants par une allocation familiale plus généreuse, particulièrement pour les deuxième et troisième enfants.
  • Augmenter fortement les prestations d’aide sociale dès sa première année de mandat.
  • Remplacer, à terme, les prestations d’aide sociale par un revenu minimum garanti et inconditionnel couvrant les besoins de base.
  • Mener un projet pilote de revenu minimum garanti dans plusieurs municipalités.
  • Faire du Régime des rentes du Québec un régime de retraite public et universel :
    • Ce régime couvrira aussi le travail autonome et le travail invisible, effectués surtout par les femmes;
    • Le financement sera assuré par les employeurs, l’État et les travailleuses et travailleurs;
    • Le montant de la rente inclura un facteur d’équité et de solidarité pour mieux répartir la richesse.
  • Assurer un régime universel d’allocations familiales :
    • Verser des prestations ciblées aux familles à faible revenu ou à besoins particuliers;
    • Élargir l’assurance parentale;
    • Exclure les pensions alimentaires pour enfants des revenus dans le calcul de diverses formes d’aide financière.
Action communautaire  
  • Rehausser de 200 M$ le financement de la mission des organismes d’action communautaire autonome de l’ensemble des secteurs.
  • Mettre en place un programme d’acquisition et de rénovation d’immeubles à vocation collective.
  • Améliorer les conditions de travail dans le milieu communautaire.
  • Création d’un programme d’assurance collective particulier pour les personnes travaillant dans le milieu communautaire.
  • Création d’une mutuelle de prévention en santé et sécurité du travail au bénéfice des organismes communautaires.
  • Retrait des pensions alimentaires du calcul de l’aide sociale et de l’aide financière aux études.
  • Groupes communautaires : un meilleur soutien et une plus grande reconnaissance.
  • Un meilleur soutien de l’État aux parents d’enfants lourdement handicapés.
  • Réduire l’accès aux jeux de hasard dans les milieux défavorisés.
  • Un meilleur soutien pour les personnes ayant des contraintes sévères à l’emploi.
 
Logement social  
  • Construire un minimum de 3 000 nouvelles unités de logement social par année (5 000 avec l’aide du fédéral).
  • Favoriser l’inclusion de grands logements dans les projets de logements sociaux.
  • Permettre aux personnes ainées qui le souhaitent de rester plus longtemps dans leur logement ou dans leur maison, en rétablissant l’aide à l’amélioration de l’habitat à son niveau de 2013-2014.
 
  • Adopter une politique nationale du logement basée sur l’accès universel à un logement.
  • Construction de 50 000 logements sociaux écoénergétiques.
  • Instauration d’un registre national des loyers résidentiels et commerciaux.

Document pertinent