Éthique, gouvernance et démocratie

Ce que les partis proposent

  Parti libéral du Québec Parti québécois Coalition avenir Québec Québec solidaire
Réforme du mode de scrutin
  • Statu quo.
  • Pour un mode de scrutin proportionnel mixte.
  • Pour un mode de scrutin proportionnel mixte.
  • Pour un mode de scrutin proportionnel mixte.
Éthique et gouvernance  
  • Pleine indépendance de l’UPAC face aux pouvoirs politiques par la nomination de son chef aux deux tiers de l’Assemblée nationale.
  • Limiter le salaire des dirigeants des sociétés d’État (entre autres) à 250 000 $.
  • Chasse au gaspillage sous toutes ses formes et aux abus dans l’appareil public.
  • Pleine indépendance de l’UPAC face aux pouvoirs politiques par la nomination de son chef aux deux tiers de l’Assemblée nationale.
  • Élargissement de la protection des lanceurs d’alertes, notamment dans le secteur privé et dans les municipalités.
  • Nomination d’un directeur parlementaire du budget par l’Assemblée nationale.
  • Fin de l’immunité dont jouissent les sous-ministres et les dirigeantes et dirigeants d’organismes.
  • Le bureau de l’Assemblée nationale lève le huis clos sur ses réunions.
  • La Loi d’accès à l’information s’applique aux parlementaires en ce qui a trait à leur utilisation des fonds publics.
  • Rendre obligatoire la parité hommes-femmes au Conseil des ministres et dans les candidatures de tous les partis politiques.
  • Nomination d’un directeur parlementaire du budget par l’Assemblée nationale.
  • Revoir le mode de nomination des dirigeants des corps de police, en plus de créer un poste de co-commissaire civil à l’UPAC.

Document pertinent