Centrale des syndicats du Québec (CSQ) - Droits syndicaux et relations de travail


Droits syndicaux et relations de travail

Ce que les partis proposent

  Parti libéral du Québec Parti québécois Coalition avenir Québec Québec solidaire
Normes du travail
  • Interdire de nouvelles clauses de disparité de traitement, mais permettre les clauses existantes.
  • Interdiction des clauses de disparité de traitement selon la date d’embauche.
  • Interdiction des clauses de disparité de traitement selon la date d’embauche.
  • Interdiction des clauses de disparité de traitement selon la date d’embauche.
  • Réformer la Loi sur les normes du travail :
    • Quatre semaines de vacances minimum;
    • Une demi-journée de maladie payée par mois;
    • Cinq congés payés pour responsabilité familiale sur les 10 journées prévues par la loi;
    • Des congés parentaux et des congés pour naissance ou adoption améliorés;
    • Deux jours de congé sans solde personnels par année;
    • Deux congés payés de plus pour la Journée internationale des femmes (8 mars) et la Journée internationale des travailleurs (1er mai).
    • Renforcer la Loi sur l’équité salariale et étendre son application à tous les milieux de travail.
    • Instauration d’une politique du « droit à la déconnexion ».
Salaire minimum  
  • Salaire minimum à 15 $ l’heure d’ici octobre 2022.
 
  • Salaire minimum à 15 $ l’heure dès 2019.
Droits syndicaux  
  • Rétablir les pleins droits à la libre négociation et à la liberté d’association.
  • Moderniser les dispositions anti-briseurs de grève.
  • Améliorer l’accès à l’accréditation multipatronale.
 
  • Permettre l’accréditation multipatronale.
  • Renforcer la loi anti-briseurs de grève.
  • Interdire les lockouts.
  • Favoriser le règlement négocié des conflits de travail plutôt que l’adoption de lois spéciales.
  • Renforcer le droit de grève dans la Charte des droits et libertés de la personne en introduisant le droit de grève sociale.
Autres
  • Mieux encadrer les agences de placement temporaire.
  • Mieux encadrer le travail précaire ou à temps partiel et les agences de placement temporaire.
  • Mieux encadrer les agences de placement temporaires.
  • Mieux encadrer le travail précaire ou à temps partiel et les agences de placement temporaire.
  • Dans les services publics, cesser tout recours aux agences de placement ou aux autres ressources externes.

Document pertinent