J'aime
Tweeter
+1

Multiplication des frais accessoires de santé

La mise en péril du système public de santé

La facturation de frais reliés aux services médicaux assurés par l’État est interdite par la Loi canadienne sur la santé. Or, entre 100 et 200 millions de dollars sont réclamés annuellement aux patientes et patients québécois pour avoir accès à des soins médicaux. Une situation illégale qui met en péril le principe d’accessibilité de notre système public de santé.

Comment en sommes-nous arrivés là ?