Santé

Santé et services sociaux : des solutions pour un système public

Le discours politique, les chantres de la droite et les médias n’ont de cesse de nous faire croire que le système de santé coûte trop cher, que le vieillissement de la population en fera exploser les coûts, que l’État ne pourra plus soutenir seul ces dépenses et que le recours accru au secteur privé nous ferait faire des économies, thèses que plusieurs chercheurs ont démantelées, démonstrations à l’appui. Mais le gouvernement continue de se servir de ces prétextes pour accroître la contribution du secteur privé et mettre en place des solutions à la pièce au profit d’une minorité.

Le discours politique, les chantres de la droite et les médias n’ont de cesse de nous faire croire que le système de santé coûte trop cher, que le vieillissement de la population en fera exploser les coûts, que l’État ne pourra plus soutenir seul ces dépenses et que le recours accru au secteur privé nous ferait faire des économies, thèses que plusieurs chercheurs ont démantelées, démonstrations à l’appui. Mais le gouvernement continue de se servir de ces prétextes pour accroître la contribution du secteur privé et mettre en place des solutions à la pièce au profit d’une minorité.

Lors d’une vaste campagne d’information et de consultation menée auprès de nos organismes affiliés, les membres de la CSQ ont ciblé cinq thèmes nécessitant, selon eux, une intervention vigoureuse.