Centrale des syndicats du Québec (CSQ) - Bilan de santé en bref

1. État de santé du RREGOP1 au 31 décembre 2011

  • Valeur actuarielle de la caisse des personnes participantes :
    40,90 milliards de dollars
  • Valeur des prestations acquises (passif) : 43,55 milliards
  • Déficit actuariel : 2,65 milliards

Le passif tient...

  • Plus »

2. Principales causes de la détérioration de son état de santé

a) Fin de la répartition des pertes de 2008

La perte de 12 milliards subie lors de la crise de 2008 (25 % de la caisse) a été répartie sur 5 ans. C'est dans la présente évaluation actuarielle que son...

  • Plus »

3. Le remède : hausse des cotisations

2013 : 9,18 % sur la portion du salaire excédant 15 841 $
2014 : 9,84 % sur la portion du salaire excédant 15 225 $
2015 : 10,50 % sur la portion du salaire excédant 27 % du MGA2 (inconnu)
2016 : 11,12 %...

  • Plus »

4. Le remède est-il trop dispendieux ?

Comparaison du pourcentage que représente la cotisation sur un salaire annuel de 70 000 $

  • RREGOP : 7,7 % (2014)
  • Régime de retraite du personnel enseignant de l'Ontario : 11,9 % (2014)
  • Régime de...
  • Plus »

5. L’état de santé du RREGOP est-il hors de contrôle ?

NON. Le RREGOP vient de subir son tout premier déficit en 40 ans d'existence. On ne peut pas parler de maladie chronique ! Malgré le cataclysme de 2008, la caisse est encore capitalisée à 93,9 %. Le...

  • Plus »

6. Le RREGOP souffre-t-il d’embonpoint ?

NON. Le RREGOP prévoit déjà, depuis 1982, un partage égal des coûts avec le gouvernement (50/50) (comme le recommande le plan d'action déposé en décembre dernier par la ministre Agnès Maltais). Par...

  • Plus »

7. Le déficit du RREGOP doit-il être assumé par l’ensemble des contribuables ?

NON. Le déficit de 2,65 milliards de la caisse des personnes participantes est entièrement à la charge des personnes cotisantes et devra être renfloué par l'augmentation des cotisations prélevées sur...

  • Plus »