Décès de Paul Gérin-Lajoie

Le Québec perd un visionnaire de l’éducation publique

25 juillet 2018

Québec, le 25 juin 2018. – À l’annonce du décès d’un grand visionnaire de l’éducation, Paul Gérin-Lajoie, la présidente de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), Louise Chabot, a tenu à adresser ces quelques mots :

« C’est un pilier de l’histoire du Québec qui s’est éteint aujourd’hui. Remarquable défenseur des jeunes, de l’éducation et de l’alphabétisation, Paul Gérin-Lajoie aura fait de l’accès au savoir, tant au Québec qu’ailleurs dans le monde, le combat de sa vie. Visionnaire, il a contribué à la création du ministère de l’Éducation. »

Déterminé, il a fait prendre au Québec un virage vers une éducation de qualité accessible à toutes et à tous. Homme de cœur, on se souviendra de son engagement exceptionnel. Ses réalisations ont marqué la vie de millions de personnes en consacrant le droit à l’éducation, leur permettant de s’affranchir et de se réaliser dans les établissements d’enseignement, du primaire à l’université. Les Québécoises en ont particulièrement bénéficié.

« Au nom des membres de la CSQ, j’offre nos plus sincères condoléances à la famille et aux proches de cet homme hors du commun qui, jusqu’aux derniers moments de sa vie, aura porté l’éducation publique du Québec », ajoute la présidente.

Profil de la CSQ

La CSQ représente plus de 200 000 membres, dont près de 130 000 dans le secteur public. Elle est l’organisation syndicale la plus importante en éducation et en petite enfance au Québec. La CSQ est également présente dans les secteurs de la santé et des services sociaux, des services de garde, du municipal, des loisirs, de la culture, du communautaire et des communications.